Altaprofits dote Altaprofits PEP de la gestion pilotée « Carte blanche » de Lazard Frères Gestion et le rend « multi poches »

0
511

L’environnement fiscal très privilégié du Plan Epargne Populaire (PEP) assurance est une raison pour les épargnant qui en détiennent un de le conserver mais en le faisant fructifier au moins jusqu’à l’âge de la retraite. Dans cette logique, Altaprofits, 1er e-courtier et toute 1ère FinTech française (avec + de 17 ans de légitimité), dote son Plan Epargne Populaire assurance, Altaprofits PEP dont l’assureur est Generali Vie, d’une gestion pilotée, profil « Carte blanche », qui a fait ses preuves. Ce mode de gestion contemporain permet aux détenteurs d’augmenter le potentiel de rendement de leur contrat.

Pour les épargnants insatisfaits de leur PEP actuel, il est toujours possible de le transférer d’un établissement à un autre, sans perte d’antériorité fiscale, et/ou de transformer leur PEP bancaire en un PEP assurance, ce qui les autorise à opter pour un PEP plus souple, fiscalement plus intéressant.

 

LE SERVICE DE GESTION PILOTÉE

La gestion de l’épargne est confiée à l’assureur qui bénéficie des conseils d’une société de gestion, Lazard Frères Gestion. Cette option gestion pilotée, profil « Carte Blanche », par Lazard Frères Gestion existe dans d’autres contrats de la gamme Altaprofits depuis le 1er décembre 2008 et avec des rendements nets* significatives. A fin 2017 : + 9,17 % (+ 4,10 % en 2016), + 21,91 % sur 3 ans, + 55,91 % sur 5 ans.

Tout détenteur d’un contrat Altaprofits PEP, souhaitant déléguer la gestion de l’investissement des plus-values de son contrat sur des supports en unités de compte, peut en bénéficier dès à présent.

Il est à noter que, depuis bientôt 10 ans, Altaprofits est le seul acteur à proposer un profil de gestion pilotée « Carte blanche » par lequel la société de gestion Lazard Frères Gestion exprime ses convictions : c’est le gestionnaire qui propose le contenu de l’allocation d’actifs, qui préconise les investissements, les désinvestissements et les arbitrages dont la compagnie d’assurance Generali Vie prend connaissance.

 

DEUX MODES DE GESTION COMBINABLES DITS « MULTI POCHES »

Les détenteurs d’Altaprofits PEP ont dorénavant la possibilité de cumuler les deux modes de gestion combinables dits « multi poches » (dits également « par compartiment ») :

  • la gestion pilotée, profil « Carte blanche », concerne tout ou partie des plus-values générées. Ce service facilite la vie de l’épargnant puisque ce dernier ne s’occupe de rien, n’a pas à intervenir.
  •  la gestion libre. Les épargnants procèdent eux-mêmes aux investissements sur les supports en unités de compte suivants :

. 2 OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier), affichant en nets* pour l’année 2017 :  + 2,47 % pour Opcimmo P (Amundi Immobilier), + 3,41 % quant à Opsis Patrimoine (La Française),

. 1 SCI (Société Civile Immobilière) au rendement 2017 net* de  : + 3,19 % pour ce qui est de Capimmo (Primonial),

. 1 SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) dont le rendement 2017 net* est de : + 3,36 % pour Epargne Foncière (La Française).

Dans ce cas, l’épargnant bénéficie des services en ligne, personnalisés, gracieux d’Altaprofits qui l’aident à piloter son contrat (outils d’analyse, d’accompagnement) et à veiller à la conformité d’espérance de gain et du niveau de risque qu’il a indiqué sur son portefeuille constitué (via l’outil de « gestion suivie »).

Il peut également solliciter une assistance humaine via les Conseillers en Gestion de Patrimoine d’Altaprofits à sa disposition par téléphone, par e mail et/ou sur rendez-vous.

« Nous allons continuer à nous battre pour l’amélioration d’un contrat qui vaut réellement de l’or pour ses détenteurs et qu’il n’est plus possible de souscrire depuis 15 ans. Nous sommes les seuls sur le marché de l’assurance vie à le défendre à ce point et à l’améliorer sans cesse parce que nous pensons que cela vaut la peine ne serait-ce que dans une perspective de retraite; les personnes, qui ont la chance d’en avoir un, ont tout intérêt à le garder car ils pourront le transformer, sans frais, en rente viagère ou effectuer un retrait partiel ou total exonérés d’impôt», François Leneveu, cofondateur et Président d’Altaprofits.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE