Anne Kermarrec : « SimCorp accompagne ses clients dans l’innovation »

0
356

SimCorp, principal fournisseur de services et de solutions logicielles pour le monde de l’investment management a récemment annoncé la réorganisation du groupe en Europe avec la création de nouvelles entités. Anne Kermarrec, Head of Marketing Southern Europe, revient sur les raisons de la création de la société, ses priorités, ses succès commerciaux ainsi que ses objectifs à long terme.

 

  • Pouvez-vous vous présenter ?

SimCorp est un groupe d’origine danoise qui développe et commercialise une solution logicielle de gestion d’actifs dédiée aux sociétés de gestion, investisseurs institutionnels, administrateurs de fonds, gestionnaires de fortune et fonds souverains à travers le monde. Nous comptons aujourd’hui plus de 180 clients à travers le monde, dont plus de 10 références majeures en France et près de 1500 collaborateurs répartis dans plus de 20 bureaux à travers le monde.

 

  • Pourquoi avoir créé SIMCORP ?

Les métiers de la gestion d’actifs sont en pleine évolution : nous devons nous assurer d’accompagner nos clients dans leur recherche d’optimisation des coûts, de réduction des risques et de proximité avec leurs clients tout en adressant leurs besoins toujours plus importants en termes de reporting, d’information, de transparence et d’amélioration de leurs performances.

À cela s’ajoute une pression réglementaire toujours plus forte. Pour gérer la relation client et adresser les contraintes réglementaires, nos clients doivent s’appuyer sur des solutions intégrées qui vont réaliser l’ensemble des opérations depuis le front vers le back office. Elles garantissent l’agilité, l’efficacité et donc la réduction des coûts et du risque opérationnel.

L’objectif du groupe SimCorp est donc d’accompagner le développement des sociétés de gestion et investisseurs institutionnels à travers le monde en leur permettant de se concentrer sur leur cœur de métier : la génération d’Alpha et la croissance de leurs revenus.

 

  • Quels sont les services offerts par la société SIMCORP ? A qui s’adressent-ils ?

Notre solution SimCorp Dimension permet à nos clients d’accélérer leur croissance en réduisant la complexité de leurs opérations ainsi que les risques et coûts associés. Cette solution est disponible sur site ou en version hébergée. Nous proposons également des prestations de services et de support. Nos consultants accompagnant les projets de nos clients sont des experts reconnus sur le marché.

 

  • Quelles sont les priorités du Groupe SIMCORP ?

Nos priorités sont les suivantes : renforcer notre leadership sur notre offre front office.
Ensuite, proposer nos solutions via le cloud. Troisième axe stratégique, finaliser notre outil de gestion des actifs alternatifs (à savoir : private equity, infrastructures, immobilier).
Enfin, déployer notre offre « Standard Platforms™ », qui consiste à mettre à disposition notre solution avec des processus standard pré-paramétrés, ce qui rend l’exécution d’un projet d’implémentation beaucoup plus rapide. Cette approche « Standard Platforms» a été favorisée par la proximité que nous avons pu développer avec nos clients et le partage des meilleures pratiques. Nous proposons désormais un paramétrage standard sur 70 % des besoins du client qui peut cependant couvrir ses besoins spécifiques avec les 30 % restants non paramétrés.

 

  • Comment espérez-vous vous démarquer des autres fournisseurs de services et solutions logicielles pour le monde de l’investment management ?

SimCorp est le seul acteur du marché à proposer une solution intégrée couvrant toute la chaine de valeurs de la gestion d’actifs – front, middle et back – depuis son module clé « IBOR » (Investment Book of Record), qui est une tenue de position centralisée, temps réel, toutes classes d’actifs et multi-normes.

Par ailleurs, la société investit chaque année 20 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement. Cette politique nous permet d’accompagner nos clients pour répondre aux nombreuses évolutions du marché.

Enfin, SimCorp se développe pour l’essentiel par croissance organique. Le groupe est coté au Nasdaq OMX et a un actionnariat très distribué, principalement constitué de fidèles investisseurs institutionnels.

 

  • Pouvez-vous m’en dire plus sur les récents succès commerciaux de la société ?

Au niveau mondial, 45 % du Top 100* des gestionnaires d’actifs dans le monde font confiance à SimCorp Dimension (*selon le classement Towers Watson).

En Europe du Sud, nous avons signé récemment avec le groupe Generali, VidaCaixa, CaixaBank Asset Management. En France, METROPOLE Gestion nous a rejoint il y a quelques mois, nous y déployons notre offre « Standard Platforms ».

 

  • Comment comptez-vous soutenir la croissance de l’activité de SIMCORP à l’avenir ?

Notre objectif est de continuer à accompagner nos clients dans leur développement et de collaborer avec de nouveaux acteurs en Europe du Sud (sociétés de gestion et investisseurs institutionnels).

Pour ce faire, la place de l’innovation est centrale au sein du groupe : nous faisons évoluer notre offre afin de répondre aux évolutions permanentes des besoins, par exemple la gestion des actifs alternatifs, la digitalisation des activités.

Nous mettons aussi des partenariats avec des fintechs sur des sujets très pointus.

 

  • Un dernier mot à ajouter ?

En 2018, nous avons lancé une nouvelle initiative « L’Observatoire de l’Investment Management», menée en collaboration avec la Junior Entreprise de l’ESSEC. L’objectif est de créer et maintenir une étude portant sur les évolutions des métiers et les enjeux de la gestion d’actifs. Cette étude qualitative et quantitative se fonde sur des interviews, réalisées par SimCorp et l’ESSEC, avec les principaux acteurs de l’Asset Management en Europe du Sud. Les résultats agrégés seront ensuite partagés sous forme de « livre blanc » ou au cours d’événements organisés pendant l’année.

Par ailleurs, pour soutenir notre développement, nous devons nous entourer des meilleurs talents. SimCorp offre de nombreuses opportunités pour des profils « consultants fonctionnels » ou « commerciaux ».

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE