La Banque de Nouvelle Ecosse s’intéresse aux FinTechs d’Amérique Latine

0
554

La Banque Scotia, ou banque de Nouvelle Écosse, vient de signer un partenariat avec la FinTech QED Investors. L’objectif de ce partenariat est la création d’une plate-forme de capital risque afin de d’investir dans la croissance de jeunes entreprises d’Amériques Latines évoluant dans les technologies financières.

QED Investors gérera les fonds. La Banque Scotia quant à elle lui prêtera son soutien afin d’évaluer les investissements stratégiques possibles dans les pays de l’Alliance du Pacifique (Chili, Colombie, Mexique et Pérou). Elle mettra à profit son financement, ses ressources, ses clients ainsi que son expérience sur ces marchés.

Pour QED Investors, société américaine, ce partenariat est une occasion d’exploiter des « opportunités en or » présentes en Amérique Latine dans le secteur de la FinTech. Quant à la Banque Scotia, elle entend profiter de l’expertise de QED Investors dans le domaine de la technologie financière et de la révolution numérique. Par ailleurs, durant les derniers mois, la Banque Scotia a énormément augmenté ses investissements dans la technologie et l’expérience client. Elle a aussi réalisé des investissements dans des domaines clefs comme l’analytique et l’apprentissage automatique dans les pays de l’Alliance du Pacifique.

Quoi qu’il en soit, les grands gagnants de ce partenariat entre Scotia et QED Investors semblent être les FinTechs des pays visés. En effet, le développement des nouvelles technologies financières en Amérique Latine est en pleine effervescence. Cette intervention semble donc être bénéfique au développement de nouvelles entreprises bancaires dans le sous-continent américain.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE