La banque d’investissement Natixis vient de rentrer au capital d’une nouvelle fintech

0
2380

Natixis, la banque d’investissement du groupe BPCE est entrain de lancer le rachat de la startup PayPlug pour un montant inconnu.

Un rachat qui permettra à PayPlug de continuer sa vie de startup

Même si les dirigeants de Natixis sont en négociation pour racheter PayPlug, cette dernière pourra continuer à faire vivre sa culture d’entreprise et son travail actif pour développer la désintermédiation bancaire. Ce rapprochement est donc avant tout un rapprochement d’idées entre une grande banque et une startup partageant les mêmes opinions sur le paiement en ligne.

Depuis sa création PayPlug s’est attelée à aider les e-commerçants pour le paiement des ventes en ligne. L’avancée majeure de cette start-up réside dans sa capacité à utiliser la machine Learning afin de se prémunir contre la fraude. Des technologies qui peuvent intéresser Natixis comme le marché que vise PayPlug : les PME.

Malgré tout, les collaborateurs de PayPlug ne deviendront pas des employés de Natixis, la culture d’entreprise et la gestion agile resteront intactes.

L’alignement d’intérêt entre une start-up et grand groupe

Avec cette entrée majoritaire au capital, les fondateurs de PayPlug vont conserver une partie de leur participation, mais vont profiter d’une injection de 7 millions d’euros en trésorerie, ce qui permettra d’accélérer le déploiement de leur technologie et leur expansion à l’international.

A terme Natixis vise à construire une offre consolidée de paiement en ligne pour s’emparer des marchés fortement digitalisés et en première ligne : les e-commerçants. La banque d’investissement du groupe BPCE n’est pas à son coup d’essai. Par l’intermédiaire de sa filiale S-Monney, l’entreprise a déjà racheté de nombreuses fintech (lepotcommun.fr, Depopass ou encore e-cotiz). Le nom de cette nouvelle ligne métier tourné vers le digital sera Natixis Payment Solutions et intégrera Natixis Intertitres.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE