BIKER ANGEL : le projet R&D collaboratif reçoit le financement du FUI – Régions

0
73

Fin mars 2017, les Ministres chargés de la politique des pôles de compétitivité ont annoncé les résultats du 23ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI) – Régions dédié au financement de projets des pôles de compétitivité. 55 projets de R&D collaboratifs associant au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation ont été sélectionnés parmi 121 candidats. Ils profiteront de l’aide de l’Etat de 38M €, ainsi que d’une aide des collectivités territoriales de 38M € et de 2M € de fonds communautaires. 

Parmi les dossiers sélectionnés lors de ce prestigieux appel à projet figure Biker Angel, projet porté par Nexyad, membre du Pôle Finance Innovation. Il s’agit d’une solution technologiquement innovante qui permet de répondre à la problématique d’accidentologie des deux-roues motorisés supérieurs à 50CC. Elle permet notamment d’anticiper le danger imminent en temps réel et d’avertir le conducteur pour qu’il puisse réduire la vitesse. 

Gérard YAHIAOUI, PDG de NEXYAD, explique : « La startup française de haute technologie NEXYAD a développé une application smartphone à destination des conducteurs : SafetyNex. SafetyNex alerte le conducteur avant les zones dangereuses lorsque le style de conduite est inadapté à la difficulté de la route. Les études de Sécurité Routière montrent que SafetyNex peut faire baisser de 20% le nombre d’accidents de la route. Les assureurs, les gestionnaires de flotte, etc sont actuellement en train de tester SafetyNex pour envisager d’en accélérer le déploiement. Malheureusement, et pour des raisons techniques, SafetyNex ne fonctionne que dans des voitures ou camions, pas sur des deux roues. Or, les deux roues motorisés sont bien plus en danger sur la route que les véhicules à quatre roues. L’objectif de BIKER ANGEL est de lever tous les verrous pour permettre de porter SafetyNex sur deux-roues motorisés, permettant ainsi de sauver un nombre significatif de motards ».

Biker Angel propose également une solution pour avertir les secours grâce à un dispositif de détection et de géolocalisation des chutes. Enfin, le projet a pour objectif la création d’un outil pour l’assurance permettant aux assureurs de maitriser et de réduire le risque lié à la conduite des deux-roues motorisés. 

« Le succès naissant de SafetyNex nous a mis au contact des compagnies d’assurance qui, dans le monde entier, sont en train de tester notre application. La question des motards est vite venue sur la table, sachant que les assureurs ont du mal à proposer des assurances équilibrées pour les deux-roues motorisés dont la probabilité de dommages corporels lourds est très élevée. C’est donc à la demande de la communauté des compagnies d’assurance, en France, en Europe, et aux USA, que nous avons imaginé ce portage de SafetyNex pour les deux-roues motorisés » – détaille Gérard YAHIAOUI.

La distinction par le FUI – Régions ouvre de nouvelles perspectives à ce projet. 

Gérard YAHIAOUI ajoute : « Le FUI permet d’être visible et participe à la communication positive, sachant que le filtre du pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION, de l’Etat (DGE), et des collectivités territoriales (CG IdF) est extrêmement exigeant (du point de vue technique, business plan, retombées en termes d’emploi), ce qui donne au projet une crédibilité importante. Par ailleurs, la subvention attribuée par le FUI permet de réaliser les travaux de R&D sur un temps court, gage d’accès au marché : trop de startup françaises n’accèdent pas au marché alors qu’elles ont eu la bonne idée en premier, faute de moyens pour accélérer les développements. Elles se font doubler sur la ligne par des startups étrangères assez souvent. Le rôle du FUI est en cela au cœur de la compétitivité des startups de l’innovation technologique ».

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE