Concours Innovation: le numérique au service de la transition énergétique

0
492

Ce concours vous permet de :

  • Renforcer votre collaboration technologique avec nos prestigieux sponsors (Air Liquide, EDF, ENEDIS, ENGIE, RTE et SNCF)
  • Participer à la construction de solutions innovantes énergétiques du futur

Gagner, peut-être, l’un des 3 prix : 15k€, 10 k€ et 5k€

Pour participer, relevez un défi :

Défi n°3 : Défi capteurs autonomes et bas coût pour la gestion intelligente de l’énergie

Une inscription rapide, une participation simplifiée : Le dossier d’inscription ne comporte que 4 pages, pour aller à l’essentiel !

Je m’inscris

Calendrier du Concours Innovation

  • Fin des candidatures : Le 5 février 2018
  • Résultats : Annonce des résultats en fin de plénière le 15 mars 2018

Informations complémentaires sur les défis

Ce thème accueille toute idée de développements techniques ou de modèles économiques mettant en œuvre une forme d’intelligence distribuée, hébergée par des objets connectés (thermostats, boxes, ampoules, prises électrique… mais également batteries, convertisseurs et panneaux photovoltaïques), et sécurisée en conséquence, dans le but d’augmenter substantiellement la composante locale dans la gestion du système électrique.

Le challenge consiste à proposer des outils de simulation destinés à une optimisation du fonctionnement de réseau multi-énergies, voire des scénarios d’optimisation.

Les objectifs d’optimisation sont les suivants :

* Minimisation des émissions de CO2, directes ou indirectes

* Intégration optimale des énergies renouvelables

* Minimisation des coûts d’approvisionnement, en intégrant des reventes possibles d’énergie au système électrique ainsi que la fourniture de services au système

* Minimisation des coûts de fonctionnement des installations, en intégrant les impacts des décisions prises sur les coûts de maintenance

Tout cela sous contrainte de respect de la sûreté de fonctionnement des installations.

La multiplication exponentielle des capteurs n’est envisageable qu’avec des composants robustes, à durée de vie importante, mais à faible coût. Des contraintes pas toujours compatibles.

  • La qualité de la mesure doit être constante dans le temps
  • Leur installation doit être facilitée
  • L’intégration toujours plus poussée des différents composants doit permettre de réduire la taille des capteurs et leur ouvrir des champs d’application nouveaux.
  • Interopérables et auto-configurables
  • Auto-alimentation
  • Sécurité

Le défi récompensera la proposition qui paraîtra la plus innovante, démontrable, et introduisant plusieurs ruptures technologiques dans le domaine des capteurs dédiés à la gestion intelligente de l’énergie.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE