Epargne humaine et intelligente – Performances des gestions pilotées d’Altaprofits

0

En ce début d’année 2019, c’est l’heure du bilan pour Altaprofits ! Découvrez le dernier communiqué de l’entreprise retrace sa performance ces dernières années ainsi que l’intérêt pour les épargnants de déléguer la responsabilité de la gestion de l’#Epargne à un spécialiste.

Retrouvez ce communiqué de presse ci-dessous :

 

Le 22 janvier 2019, 

 

Performances des gestions pilotées d’Altaprofits :

  • 2018 et flash-back à 3 ans, à 5 ans, et plus !
  • Intérêt pour les épargnants de déléguer la responsabilité de la gestion de l’#Epargne à un spécialiste.

D’un point de vue boursier, l’année 2018 peut être comparée à l’année 2008 ; les marchés financiers ont été chahutés avec pour conséquence un impact sur les performances 2018 des gestions pilotées. Bien que négatives en 2018, les performances des gestions pilotées doivent s’évaluer sur une plus longue période.

1er e-courtier et 1ère FinTech française (19 ans d’expérience), précurseur du service de gestion pilotée sur Internet (2006), Altaprofits confirme l’intérêt pour les épargnants de déléguer à un spécialiste la gestion de leur épargne.

« Le CAC 40 a perdu 10,95 % en 2018, contre – 4,19 % pour notre profil le plus prudent et – 12,27 % pour le plus dynamique. Depuis leur création, nos gestions pilotées ont apporté les résultats escomptés. Des indicateurs sont encourageants pour 2019 en particulier parce que les entreprises du CAC 40 ont distribué (record absolu !) 57,4 milliards d’euros de dividendes en 2018*. Le niveau actuel de la Bourse est sans doute très attractif sur une perspective de long terme. D’ailleurs, notre partenaire Lazard Frères Gestion, dès la fin de l’année 2018, a renforcé le pourcentage en actions de nos gestions pilotées », introduit François Leneveu, cofondateur & Président du Directoire d’Altaprofits.

 

LES PERFORMANCES 2018 (VS 2017) ET FLASH-BACK A 3 ANS, A 5 ANS, ET PLUS !

Les performances 2018, nettes de frais annuels de gestion des contrats (hors prélèvements sociaux et fiscaux), des gestions pilotées d’Altaprofits se présentent comme suit pour les contrats de sa gamme (assurance vie, capitalisation, PEA, PEP, retraite et Madelin) assurés par :

  • Generali Vie – Contrats Altaprofits Vie, Altaprofits Capitalisation, Altaprofits PEA, Altaprofits PEP, Altaprofits Vie Retraite Evolutive, Altaprofits Madelin

 

Performances sur les conseils de Lazard Frères Gestion

 

PERFORMANCES :

 

2018

 

2017

 

 

Sur 3 ans

 

 

Sur 5 ans

 

 

Depuis origine*

 

 

RISQUE**

 

1

 

– 4,19 %

 

2,77 %

 

0,71 %

 

9,38 %

 

28,60 %

 

4,58 %

 

2

 

– 4,91 %

 

3,71 %

 

1,15 %

 

11,58 %

 

32,21 %

 

5,62 %

 

3

 

– 5,68 %

 

4,48 %

 

1,41 %

 

13,54 %

 

35,46 %

 

6,72 %

 

4

 

– 6,47 %

 

5,40 %

 

1,71 %

 

15,41 %

 

38,50 %

 

7,85 %

 

5

 

– 7,31 %

 

6,36 %

 

1,98 %

 

17,06 %

 

41,15 %

 

8,98 %

 

6

 

– 8,19 %

 

7,57 %

 

2,43 %

 

18,72 %

 

45,16 %

 

10,15 %

 

7

 

– 9,20 %

 

8,68 %

 

2,58 %

 

19,82 %

 

46,88 %

 

11,23 %

 

8

 

– 10,07 %

 

9,62 %

 

2,95 %

 

21,11 %

 

48,77 %

 

12,34 %

 

9

 

– 10,91 %

 

9,97 %

 

1,98 %

 

20,42 %

 

47,49 %

 

13,37 %

 

Carte Blanche

 

– 8,55 %

 

9,17 %

 

3,84 %

 

20,68 %

 

113,58 %

 

11,04 %

             
 

PEA

 

– 9,54 %

 

8,20 %

 

1,54 %

 

19,87 %

 

115,36 %

 

12,48 %

             
 

Indice CAC40

 

– 10,95 %

 

9,26 %

 

2,02 %

 

10,12 %

 

53,57 %***

 

* Profil 1 et les suivants : 31/08/2006. Profil Carte Blanche : 28/11/2008. Profil PEA: 30/04/2009.

** Volatilité depuis lancement.

*** Depuis le 01/12/2008 ; – 8,73 % depuis le 01/09/2006 ; 52,25 % depuis le 01/05/2009.

 

Accessibilité : 300 euros. Coût : gratuit pour les contrats Altaprofits Vie et Altaprofits Capitalisation et 0,24 %/an pour les contrats Altaprofits PEP, Altaprofits PEA et Altaprofits Madelin.

 

  • Suravenir (Crédit Mutuel Arkéa) – Contrats Digital Vie, Digital Capi, AbiVie, AbiCapi

 

Performances sur les conseils de Lazard Frères Gestion

 

PERFORMANCES :

 

2018

 

2017

 

 

Sur 3 ans

 

 

Sur 5 ans

 

 

Depuis origine*

 

 

RISQUE**

 

Lazard 1

 

– 8,72 %

 

7,80 %

 

2,21 %

 

 

15,31 %

 

8,66 %

 

Lazard 2

 

– 10,84 %

 

9,18 %

 

1,47 %

 

 

17,02 %

 

10,76 %

 

Lazard 3

 

– 12,27 %

 

9,62 %

 

0,61 %

 

 

17,43 %

 

11,71 %

 

Patrimoine

 

– 5,34 %

 

5,77 %

 

3,67 %

 

 

9,52 %

 

6,56 %

 

Carte Blanche

 

– 8,65 %

 

9,38 %

 

4,40 %

 

 

12,05 %

 

10,03 %

             
 

Indice CAC40

 

– 10,95 %

 

9,26 %

 

2,02 %

 

10,12 %

 

9,31 %***

 

* Lazard 1 à 3 : 20/03/2014. Patrimoine et Carte Blanche : 23/12/2014.

** Volatilité depuis lancement.

*** Depuis le 20/03/2014 et 9,63 % depuis le 23/12/2014.

 

Accessibilité : 300 euros. Coût : 0,24 %.

 

 

  • SwissLife Assurance et Patrimoine – Contrats Titres@Vie, Titres@Capi, Titres@Capi-PEA

Performances sur les conseils de Lazard Frères Gestion

 

PERFORMANCES :

 

2018

 

2017

 

 

Sur 3 ans

 

 

Sur 5 ans

*

 

 

Depuis origine*

 

 

RISQUE**

 

Gestion Privée

 

– 6,15 %

 

7,99 %

 

7,20 %

 

22,44 %

 

44,92 %

 

8,56 %

 

Carte Blanche

 

– 8,30 %

 

9,55 %

 

4,47 %

 

20,48 %

 

40,56 %

 

11,33 %

 

PEA

 

– 10,68 %

 

8,84 %

 

1,45 %

 

 

18,98 %

 

11,69 %

 

PEA Gestion Privée

 

– 10,52 %

 

9,60 %

 

4,07 %

 

 

23,24 %

 

12,00 %

             
 

Indice CAC40

 

– 10,95 %

 

9,26 %

 

2,02 %

 

10,12 %

 

24,34 %***

 

* Profil PEA et PEA Gestion Privée : 30/04/2014 – Profils Gestion Privée et Carte Blanche : 31/12/2010 .

** Volatilité depuis lancement.

*** Depuis le 31/12/2010 et 7,21 % depuis le 30/04/2014.

 

La gestion pilotée exclusivement en OPCVM est accessible à partir de 5 000 euros. Coût : 0,24 %/an.

La gestion pilotée « Gestion Privée », en OPCVM et titres vifs (actions), est accessible à partir de 30 000 euros. Coût : 0,34 %/an.

 

Performances sur les conseils de LYXOR Asset Management

 

PERFORMANCES :

 

2018

 

2017

 

 

Sur 3 ans

*

 

 

Sur 5 ans

*

 

 

Depuis origine*

 

 

RISQUE**

 

Equilibre Flexible

 

– 6,53 %

 

5,06 %

 

 

 

0,46 %

 

6,50 %

 

Flexible PEA

 

– 12,17 %

 

9,29 %

 

 

 

3,38 %

 

10,41 %

* Profil Equilibre Flexible : 31/08/2016. Profil Flexible PEA : 15/09/2016.

** Volatilité depuis lancement.

La gestion pilotée par LYXOR Asset Management se fait en OPCVM indiciels, c’est-à-dire en ETF (Exchange Traded Fund). Elle est accessible à partir de 5 000 euros au coût (le moins cher du marché) de 0,58 %/an.

 

LE POINT DE VUE DES PARTENAIRES DE GESTION D’ALTAPROFITS SUR L’ANNÉE 2018

Lazard Frères Gestion et LYXOR Asset Management, partenaires d’Altaprofits en charge de ses gestions pilotées, reviennent sur les particularités de l’année 2018 et font part de leurs intuitions en ce début d’année 2019. Pour :

Colin Faivre, Analyste-Gestionnaire de la Société de Gestion Lazard Frères Gestion : « 2018 restera un millésime difficile. Rares sont les actifs qui s’apprécient… à part les obligations allemandes qui, contre toute attente dans un contexte de croissance dynamique, de baisse du chômage et de durcissement des politiques monétaires, voient leur taux baisser. Dans ce contexte, les profils de gestion pilotée affichent une performance négative avec un mois de décembre particulièrement éprouvant puisqu’il contribue à lui seul à près de la moitié de la baisse de l’année. Les investisseurs ont été perturbés successivement par la constitution d’un improbable gouvernement italien et la confrontation budgétaire avec la Commission européenne qui s’en est suivie, la crise politique au Brésil et en Turquie, la guerre commerciale engagée entre les Etats-Unis et la Chine et les rebondissements du Brexit.

Au cours de l’année, nous avons fin mai, début juillet et fin septembre réduit le risque des profils en allégeant principalement les actions européennes au profit des obligations. Fin décembre, nous avons jugé que la baisse était excessive puisqu’elle nous semblait anticiper une récession imminente alors que notre analyse macroéconomique nous amène à la conclusion que la croissance va se poursuivre au moins un an. Nous sommes alors revenus sur les actifs risqués. Les profils sont aujourd’hui positionnés pour profiter d’un rebond des actions avec une dissipation des inquiétudes liées à des risques spécifiques et un retour aux données fondamentales, un cycle économique qui reste porteur et des valorisations redevenues attrayantes. ».

Florence Barjou, Responsable Adjointe des Gestions chez LYXOR Asset Management : « 2018 aura été la pire année sur les marchés financiers depuis la grande crise de 2008. En effet, la performance a été uniformément négative non seulement sur les actions, mais sur l’ensemble des classes d’actifs. L’année avait pourtant démarré sur les « chapeaux de roue », avec des marchés action en surchauffe et un momentum de croissance très largement supérieur au potentiel, tiré notamment par de larges baisses d’impôts aux Etats-Unis. L’euphorie n’aura malheureusement été que de courte durée, le marché se retournant brutalement le 26 janvier, cette date signant d’ailleurs le point haut des marchés action mondiaux pour l’année. Le risque d’une accélération plus importante que prévue des salaires (et donc de l’inflation), aux Etats-Unis, a été le point de départ d’un violent ajustement des marchés, mouvement qui a été amplifié par des ajustements techniques liés à la couverture de positions vendeuses sur la volatilité. Jusqu’à la mi-novembre, le reste de l’année a ensuite été marqué par une divergence notable entre les Etats-Unis et le reste du monde.

Sur une note plus positive, la baisse des marchés actions a rendu certains marchés plus attrayants en termes de valorisations. Les multiples sont ainsi passés en dessous de leur moyenne historique sur les marchés émergents et en Europe, mais aussi aux Etats Unis, laissant ainsi présager un rebond des marchés courant 2019. ».

 

L’INTÉRÊT POUR LES ÉPARGNANTS DE DÉLÉGUER LA RESPONSABILITÉ DE LA GESTION DE L’ÉPARGNE À UN SPÉCIALISTE

Les épargnants prennent toute la mesure de l’intérêt de la gestion pilotée en particulier quand les marchés financiers baissent. En déléguant la responsabilité de la gestion de leur épargne :

. Leurs investissements sont confiés à un assureur qui bénéficie des conseils d’un spécialiste financier qui ne réagit pas à l’émotion mais analyse techniquement l’environnement financier et apporte une réponse purement liée à son examen minutieux.

« Notamment dans un contexte géopolitique qui chahute parfois énormément les marchés financiers, il est difficile pour l’épargnant de décider seul de ce qu’il doit faire, vendre ou pas ? Au contraire, acheter ? Une année négative est l’occasion de rappeler les différents avantages que l’épargnant a à faire gérer son portefeuille financier. Avec le choix de la gestion pilotée, il n’a pas à s’angoisser de savoir s’il a pris la bonne ou la mauvaise décision. Le professionnel qu’il a choisi n’a pas d’état d’âme ; son analyse l’amène à prendre des décisions tout à fait intéressantes comme celle prise par notre partenaire Lazard Frères Gestion fin 2018, vendre des obligations pour acheter des actions », souligne François Leneveu.

. Le profil de gestion qu’ils ont choisi est à la mesure des performances envisagées et des risques qu’ils sont prêts à prendre. En 2018, alors que le CAC 40 affiche une perte de 10,95 %, l’épargnant qui a choisi de limiter son risque avec le profil 1 de Lazard Frères Gestion a une performance négative de « seulement »
– 4,19 % ; à contrario, celui qui a porté son choix sur le profil le plus risqué 9 a une performance de – 10,91 %.

Une gestion pilotée n’est pas à l’abri de performances négatives. S’il est nécessaire de rappeler à l’épargnant les recommandations prudentielles suivantes :

Les supports en unités de compte ne comportent pas de garantie en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l’évolution des marchés financiers (l’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte et non sur la valeur qu’il ne garantit pas). Les performances passées ne préjugent pas de celles futures et ne sont pas constantes dans le temps,

dans leur grande majorité, les performances cumulées des gestions pilotées d’Altaprofits depuis l’origine sont bonnes et même très bonnes (cf. les différents tableaux de performances). En dépit des différentes crises ayant eu une répercussion sur les marchés financiers, à titre d’exemple, le profil « Carte blanche », majoritairement choisi par les épargnants, lancé il y a 10 ans (novembre 2008), a servi 113,58 % contre 47,01 % pour le
CAC 40.

* Source : Lesechos.fr, 9 janvier 2019, « Les groupes du CAC 40 ont versé 57,4 milliards d’euros à leurs actionnaires ».

#assurancevieenligne #Internet #Epargne

#investissement #placement #ETF

#Insurtech #fintech #Finance

 

 

Contact presse : Brigitte Huguet – 01 46 34 78 61 – information-presse@altaprofits.fr

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE