Fintech blockchain en France : les investissements augmentent dans les services financiers

0
627

Le premier cas d’usage de la blockchain fut une monnaie. Après la monnaie fiduciaire qui nécessite de faire confiance à l’établissement émetteur (fideis = confiance), après la monnaie scripturale qui nécessite de faire confiance aux établissements qui passent les écritures, ce fut l’invention de la monnaie numérique. La confiance passe du centralisé (banque centrale) au décentralisé (banques) puis au distribué (pair à pair).

La monnaie initiale, le Bitcoin, est restée une superbe réussite, même si elle est aujourd’hui vampirisée par la Chine, et si elle arrive au terme de son potentiel puisqu’elle a été conçue comme limitée en volume, vu les exigences de puissance en termes de serveur nécessitées par le protocole blockchain sous-jacent à cette 1e monnaie.

D’autre monnaies ont tenté de faire concurrence. L’Ether notamment. Mais l’accident d’Ethereum qui a voulu aller très vite avec son protocole, laissant une faille, a douché l’enthousiasme.Les investissements dans les startups blockchain ne sont que la partie émergée d’un iceberg pour 2 raisons. Primo, les grands groupes (banques, ESN..) y mettent des centaines de millions non repris dans les statistiques. Secundo, les projets n’utilisant la blockchain que sur une partie de leur projet ne sont pas comptabilisés non plus. Mais on peut néanmoins regarder la tendance de ce que font les VC’s qui mettent des tickets dans les startups blockchain. Les plus anciens investissements en blockchain concernent les cryptomonnaies et le protocole blockchain sous-jacent aux cryptomonnaies. Leur prépondérance s’est atténuée en 2016.

En France, les investissements identifiés ‘blockchain’ sont très faibles :

2016

Utocat                   0,53                         28/9/16                BPI, Leap V.

Ledger                   1,5                           19/2/16                 Xange

Stratumn               0,7                            30/3/16                Otium V.

2015

Paymium             1,12         2/9/15                    Newfund, Kima, Gallit

La Bpi est dans une seule levée, la plus récente… et la plus petite ! A aujourd’hui en 2017, 2 levées sont en préparation, on attend des montants plus importants.

Malgré la faible représentativité des startups dans les capitaux investis en blockchain, on peut néanmoins regarder la tendance de ce que font les VC’s qui mettent des tickets dans les startups blockchain. Les plus anciens investissements en blockchain concernent les cryptomonnaies et le protocole blockchain sous-jacent aux cryptomonnaies. Leur prépondérance s’est atténuée en 2016, le relais étant pris par les services au monde financier et les services à l’industrie.

Les cas d’usage blockchain se développent, on passe des POC à des cas d’usage limités, ce marché sort du magma originel.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE