Intel Capital investit 38 millions $ dans 12 start-ups

0
1285
Wendell Brooks, président d'Intel Capital. (Crédit : Intel)

Intel Capital annonce 38 millions de dollars d’investissements dans 12 start-ups technologiques à l’occasion du lancement de son sommet mondial annuel. Parmi les heureux compte la jeune pousse française Chronocam. 

Le mastodonte Intel injecte 38 millions de dollars dans 12 start-ups via sa branche financière. Les jeunes pousses ont été choisies dans des domaines porteurs et variés tels que l’analyse du Big Data, l’automatisation, la réalité virtuelle et augmentée ou bien la ville intelligente.

La pépite française Chronocam séduit

Parmi ces heureux élues figure la société française Chronocam. Âgée de seulement deux ans, cette dernière a fait sa renommée dans la fabrication des capteurs à destination des machines autonomes et des objets connectés. Elle vient ainsi de lever au total 15 M$, après un second tour de table auquel ont notamment participé son incubateur-accélérateur iBionext et d’autres investisseurs aux côtés d’Intel Capital comme Renault-Nissan ou Robert Bosch Capital Ventures. Dans un registre proche, Intel Capital a aussi pris des intérêts dans les sociétés Embodied et Perrone Robotics, toutes deux focalisées sur la robotique. Mais l’autonomie des machines n’est qu’un pan des investissements réalisés par Intel Capital. En effet, 9 autres entreprises — que vous découvrirez ci-desous — ont profité de cette nouvelle salve d’investissement réalisée par Intel Capital.

Données et connectivité

Eazytec (Jiangsu, Chine) est un développeur et fournisseur de service travaillant dans le domaine des villes intelligentes, et développant son propre firmware (BIOS) propriétaire. Son siège social et son centre de recherche, situés dans la ville de Yixing, province du Jiangsu, ont été officiellement identifiés comme incubateurs d’entreprises pour la science et les technologies en Chine. La société est spécialisée dans le développement de logiciels et de firmwares, dans l’intégration des systèmes, et dans les datacenters.

Grand Chip Microelectronics (alias Kangxi Communication Technologies) (Shanghai, Chine) fournit des équipements Wi-Fi front-end assurant une performance, une linéarité et une intégration de pointe pour les infrastructures WLAN, la connectivité sans fil sur les plates-formes cellulaires, ou l’Internet des objets.

Paxata (Redwood City, Californie, États-Unis) est une plateforme majeure d’informations économiques en self-service qui répond aux besoins des techniciens informatiques et de l’entreprise. Avec Paxata, les analystes et les professionnels des données peuvent transformer instantanément les données brutes en informations exploitables, avec une précision et une efficacité accrues. Nul besoin de code ou d’échantillonnage : Paxata utilise un algorithme à apprentissage automatique, en cours de brevetage, pour le traitement du langage naturel, lequel est basé sur une architecture colonnaire distribuée intégrée à la mémoire pour assurer un traitement à grande échelle.

StealthMine (Sunnyvale, Californie, États-Unis) permet aux applications d’entreprise de travailler avec des données cryptées. Ses technologies offrent une isolation complète des données face aux attaques au niveau du serveur, du stockage, de la base de données, ou aux compromissions en interne.
Sports et Santé

CubeWorks (Ann Harbor, Michigan, États-Unis) propose une nouvelle génération d’informatique à l’échelle millimétrique avec Cubisens, qui alimente la première plate-forme autonome de capteurs sans-fil de moins d’un millimètre. Les systèmes Cubisens sont capables de capturer et de traiter leur environnement, de transmettre les résultats, ou de les stocker pour une utilisation ultérieure.

Kinduct (Halifax, Canada) fournit des logiciels cloud pour l’analyse de données, conçus pour les clubs sportifs, le secteur militaire et de la sécurité civile, les cliniques médicales, et les institutions de santé et de bien-être. Avec une base de clients qui inclut des équipes des 5 grands championnats sportifs nord-américains, la plateforme Kinduct change le rapport entre information et performance humaine, en permettant aux organisations d’exploiter des informations issues de multiples sources de données.

K4Connect (Raleigh, Caroline du Nord, États-Unis) crée des solutions au service des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, en intégrant les toutes dernières technologies et applications intelligentes dans un système unique. Sa première solution, K4Community, est spécialement conçue pour les communautés résidentielles pour personnes âgées. Elle permet de créer un environnement de vie plus intelligent et plus sain tout en promouvant l’engagement familial et communautaire, et en offrant aux opérateurs un accès à des informations et analyses qui leur permettent d’assurer de meilleurs services en termes d’accueil et de soins.
Réalité virtuelle

Dysonics (San Francisco, Californie, États-Unis) tire parti de plus de 20 ans de recherche universitaire, et propose des technologies brevetées offrant une expérience sonore 360° ultra-réaliste au casque. Dysonics crée des produits logiciels et matériels audio particulièrement immersifs pour la capture, la création ou la lecture de contenus nouvelle génération, y compris la réalité virtuelle.

Solutions InContext (Chicago, Illinois, États-Unis) développe des solutions cloud évolutives à destination des applications de réalité virtuelle dans la vente et le commerce, permettant aux fabricants et aux vendeurs d’accéder à des informations précieuses. La plateforme et le service Saas VR aide les marques à visualiser de nouveaux concepts, et à mieux comprendre les comportements des consommateurs dans un secteur en pleine évolution, pour plus d’efficacité et de rentabilité.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE