Interswitch : l’espoir d’un continent dans le secteur de la Fintech

0
2153

Quel que soit le secteur, on n’entend pas beaucoup parler des sociétés africaines, encore moins dans le secteur de la Fintech ! Qui est donc Interswitch, cette société de paiement numérique basée à Lagos au Nigéria, qui est sur le point de s’introduire en bourse à Londres ?

L’aventure commence en 2002, quand une petite start-up fondée par Mitchell Elegbe voit le jour à Lagos, au Nigéria. Petit à petit, le groupe commence à bâtir sa réussite sur le paiement électronique et les transactions financières. Comptant aujourd’hui plus de trente millions de consommateurs, et enregistrant plus de deux milliards de dollars de transaction, Interswitch est devenue une plateforme de référence pour les transactions bancaires en tout genre.

Des acquisitions qui renforcent la proposition de valeur d’Interswich en Afrique

Ayant dernièrement acquis le fournisseur de technologies financière sur mobile et Internet « Vanso Limited », Interswitch a renforcé sa présence sur les marchés africains. La société a aussi lancé, en partenariat avec plusieurs compagnies d’assurance, des solutions pour pouvoir payer en ligne ses factures de police d’assurance et les renouveler. Enfin, elle a lancé un produit permettant de bloquer sa carte bancaire en ligne en cas de fraude. Classée Fintech la plus prometteuse d’Afrique par Deloitte, et valant plus d’un milliard de dollars, le développement rapide de cette start-up semble être le symbole d’un développement fructueux des industries financières africaines.

Au côté d’Interswitch on retrouve le Nigerian Vogue-Pay, l’éthiopien Sifiyah ou encore l’égyptien Shekra. Le développement très rapide de la technologie financière en Afrique nous laisse croire que le continent a trouvé un secteur dans lequel il peut briller. Interswitch a prouvé que l’Afrique peut elle aussi développer des entreprises compétitives dans des secteurs en développement. Cependant, il ne faut pas oublier le fort développement de la fintech asiatique, sans parler des géants américains (tel PayPal). Dans tous les cas, il sera intéressant de suivre le développement d’Interswitch et des autres sociétés africaines opérant dans la technologie financière.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE