Interview de Géraldine MAUDUIT : « J’aime les Fintechs qui créent du lien, qui portent des valeurs  »

0
829

Le 2 février avait lieu la Cérémonie de remise de prix du concours « Fintech de l’année 2016 » organisé par le Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION en partenariat avec Bpifrance et le soutien des 360 membres du pôle. Ce concours vise à mettre en avant les startups françaises Fintech et récompense les plus prometteuses, plébiscitées aussi bien par le vote du public que par un Jury de 13 experts.

Nous avons interrogé les membres du jury de « Fintech de l’année 2016 » pour en savoir plus sur leur parcours et les raisons pour lesquelles ils soutiennent ce concours innovant.

Merci de vous présenter en quelques mots :

Géraldine MAUDUIT, J’ai un cursus d’ingéniérie financière : Edhec, banque entreprise et salle des marchés dans plusieurs pays, gestion d’actifs et gestion de patrimoine, puis codirigeante de PME gérant les postes fonctionnels. J’ai vendu, et suis revenue à l’ingéniérie financière, attirée par le renouveau de l’innovation en finance et par le foisonnement des possibles que promettent les Fintechs.

Pouvez-vous nous présenter également votre structure :

Je me positionne comme aidante de l’écosystème Fintech :

  • Avec Fintech & Blockchain Booster : consultante AMOA en structuration de projets Fintech early stage. Business developer. Formatrice : conférences d’acculturation, organisation d’évènements, corner Fintechs dans des salons non financiers (casser les silos !).
  • A titre personnel : Business Angel Fintech des projets accompagnés.
  • Avec la French Tech : référente du réseau thématique Fintech sur Montpellier.

Pourquoi soutenez-vous le concours Fintech de l’Année 2016 ?

  • Il est organisé par l’état, la meilleure garantie de neutralité et de protection des informations confidentielles confiées.
  • Cet organisme d’état a les outils et met les moyens nécessaires à un professionnalisme du déroulé du concours et décharge bien le jury.
  • Je souhaite asseoir LE concours de référence du domaine Fintech France.

 Quelle thématique Fintech vous tient le plus à cœur ?

Je suis curieuse de voir les progrès de la pénétration de la Blockchain en matière de sécurité, protection des données, anticorruption, à la fois dans les grands groupes bancaires et dans les pays à monnaie fragile.

En tant que membre du Jury, quel type de startup ferait pour vous le gagnant idéal ?

J’aime les Fintechs qui créent du lien, qui portent des valeurs : celles qui rajeunissent, tonifient, rendent plus sympa la finance mais surtout celles qui portent des valeurs : simplifier (user oriented), protéger (KYC), humaniser (relation directe, information, ESS).

Je rêve que le concours récompense une Fintech qui en plus d’être porteuse de valeurs, crée « la brosse à dents de la finance » : un service financier utilisé potentiellement par tous les humains 2 fois par jour !

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE