Interview de Guillaume LE GALIARD (La Banque Postale) suite à la conférence sur les données personnelles

0
550

Le règlement général sur les données personnelles (RGDP) entrera en vigueur le 25 mai 2018. Il concerne toutes les banques et établissements financiers ou d’assurance établis dans un Etat de l’Union Européenne mais aussi les consommateurs européens. Le 22 février 2017, le Pôle Finance Innovation et Sopra Banking Software organisaient une conférence dédiée à ce sujet. Suite à l’événement, Hello Finance a interviewé Guillaume LE GALIARD, le Chief Data Officer de La Banque Postale.

Le BIG data est devenu un enjeu vital pour tous les acteurs de la finance, avec une concurrence de plus en plus importante venant des Fintechs et des GAFA. Comment la Banque Postale appréhende-t-elle le Big data et les nouveaux services associés sous l’angle de la conformité GDPR ?

La Banque Postale, s’est dotée d’une Direction Data Management, sous la responsabilité du Chief Data Officer, pour faire de la donnée un actif clé de l’entreprise.
Une gouvernance des données au niveau de l’entreprise a été lancée avec la nomination de Data Manager dans les métiers et filiales. L’enjeu de qualité des données est devenu majeur pour le secteur bancaire et le régulateur y porte une attention accrue en particulier sur les reporting réglementaires (notamment avec la mise en conformité BCBS 239).

La Banque Postale, avec une équipe dédiée à la Valorisation des données et une Direction Digitale, travaille sur des sujets innovants en matière d’analyse et de traitements de données. Des Data Scientist internes analysent des cas d’usage métiers, sur lesquels l’apport du Big Data et de la Data Science, apporte une forte valeur ajoutée (en termes de gestion des risques, d’optimisation de processus…)

Enfin, La Banque Postale, s’inscrit dans la stratégie Data du Groupe.
La Charte Data, officialisée en 2016 par le Président Directeur Général du Groupe Le Poste, Philippe Wahl, positionne le Groupe La Poste comme un acteur différenciant dans la gestion des données, en particulier dans les services que le Groupe La Poste souhaite offrir à ses clients, dans le respect des réglementations en vigueur et des souhaits de ses clients.

Quelles sont les actions que vous envisagez à cet égard ?

La Banque Postale, dispose d’un Correspondant Informatique & Libertés. Il veille à la conformité des traitements de données à caractère personnel et est consulté avant le lancement de tout projet comprenant des traitements de données personnelles. Il sensibilise et forme les responsables de traitements à la protection des données personnelles.

En mars 2017, La Banque Postale a lancé un diagnostic de mise en conformité à la réglementation RGPD. Ce diagnostic porte sur l’ensemble des traitements de données à caractère personnel, pour La Banque Postale et ses filiales. Il a pour objectif d’identifier les chantiers à mettre en oeuvre pour respecter les exigences de la nouvelle réglementation européenne en matière de traitement des données personnelles.

AUCUN COMMENTAIRE