Interview d’Isabelle GILLOT : « IBM est à l’écoute, à la recherche des meilleures innovations par marché afin de s’associer à elles ».

0
453

Le 2 février avait lieu la Cérémonie de remise de prix du concours « Fintech de l’année 2016 » organisé par le Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION en partenariat avec Bpifrance et le soutien des 360 membres du pôle. Ce concours vise à mettre en avant les startups françaises Fintech et récompense les plus prometteuses, plébiscitées aussi bien par le vote du public que par un Jury de 13 experts.

Nous avons interrogé les membres du jury de « Fintech de l’année 2016 » pour en savoir plus sur leur parcours et les raisons pour lesquelles ils soutiennent ce concours innovant.

Merci de vous présenter en quelques mots :

Isabelle GILLOT, je suis en charge du développement de l’Ecosyteme Finance pour le Cloud d’IBM en France. J’ai de nombreuses années d’expérience dans le secteur Finance principalement de montage de partenariats dans les paiements, les titres, la gestion de risque, le corebanking.

Pouvez-vous nous présenter également votre structure :

IBM est une compagnie qui a plus de 100 ans et dont la stratégie est d’aider ses clients à entrer dans l’ère Cognitive, basée sur le Cloud avec une approche par industrie.

L’entité Cloud à laquelle j’appartiens souhaite enrichir ses services propriétaires (dont les APIs Watson) par de l’Opensource et des projets tiers innovants.

Pourquoi soutenez-vous le concours Fintech de l’Année 2016 ?

L’ADN d’IBM est l’innovation avec en 2016 8088 nouveaux brevets, donc le n°1 de l’innovation depuis 24 ans. Cependant IBM est à l’écoute, à la recherche des meilleures innovations par marché afin de s’associer à elles, et de les aider à apporter une réelle valeur à nos clients entreprises.

C’est pourquoi nous sommes en partenariat avec le Pole FinanceInnovation et que nous soutenons ce concours.

 Quelle thématique Fintech vous tient le plus à cœur ? 

Les domaines qui nous semblent les plus actifs sur le marché bancaire, dont les paiements, la Blockchain, la réglementation, la sécurité.

En tant que membre du Jury, quel type de startup ferait pour vous le gagnant idéal ?

Une startup avec un MVP qui vienne en complémentarité de nos offres, qui réponde à des besoins de nos clients : amélioration de la fluidité des process, augmentation du time to market, simplification de la compliance, meilleure expérience client.

Selon vous quelle question avons-nous omis de vous poser (Et votre réponse) ?

Comment accompagnez-vous les Fintechs prometteuses ?

Nous leur donnons un accès privilégié à notre plateforme d’innovation où elles peuvent enrichir leur offre, nous les connectons à nos clients bancaires, les aidons à intégrer le système d’information des banques, que nous maitrisons bien, et les préparons à construire une solution industrielle dans le contexte d’une opportunité.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE