Interview de Jack ASCHEHOUG : « L’émergence des nouveaux acteurs de la Finance »

0
182

Le 2 février avait lieu la Cérémonie de remise de prix du concours « Fintech de l’année 2016 » organisé par le Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION en partenariat avec Bpifrance et le soutien des 360 membres du pôle. Ce concours vise à mettre en avant les startups françaises Fintech et récompense les plus prometteuses, plébiscitées aussi bien par le vote du public que par un Jury de 13 experts.

Nous avons interrogé les membres du jury de « Fintech de l’année 2016 » pour en savoir plus sur leur parcours et les raisons pour lesquelles ils soutiennent ce concours innovant.

Merci de vous présenter en quelques mots :

D’abord régulateur (j’étais chargé de mission à la COB, l’ancêtre de l’actuelle AMF), puis banquier d’affaires, j’ai terminé ma carrière comme directeur des opérations financières du Groupe L’Oréal. J’ai donc pratiqué ou vu pratiquer un grand nombre des métiers de la Finance, et je me suis toujours appliqué à en comprendre les arcanes. Aujourd’hui retraité, je garde une activité de prestataire indépendant de conseil financier.

Pourquoi soutenez-vous le concours Fintech de l’Année 2016 ?

L’émergence de ces nouveaux acteurs de la Finance que sont les Fintechs m’a d’abord intrigué, et je dois le dire, un peu agacé : en tant qu’ancien banquier, je me suis demandé comment il se fait que les acteurs traditionnels n’aient pas vu venir le coup ? Et puis, j’ai cherché à comprendre le comment et le pourquoi de cette émergence, et j’ai découvert qu’il y avait là une multitude de services utiles, souples, efficaces à développer, tout en veillant à la sécurité des usagers. C’est dans cet esprit que j’aborde ce prix Fintech. 

Quelle thématique Fintech vous tient le plus à cœur ?

Très certainement, tout ce qui tourne autour des services de paiement dématérialisés. Egalement, les montages de financement, et les outils de gestion de portefeuille.

En tant que membre du Jury, quel type de startup ferait pour vous le gagnant idéal ?

Etant membre du jury, je préfère m’abstenir de répondre à cette question. Le faire risquerait de donner une indication sur le sens de mon futur vote.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE