Interview de Muriel BARNÉOUD (Groupe La Poste) : « La Fintech me paraît emblématique de la révolution qui est à l’œuvre et qui chahute notre économie traditionnelle ».

0
447

Le 2 février avait lieu la Cérémonie de remise de prix du concours « Fintech de l’année 2016 » organisé par le Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION en partenariat avec Bpifrance et le soutien des 360 membres du pôle. Ce concours vise à mettre en avant les startups françaises Fintech et récompense les plus prometteuses, plébiscitées aussi bien par le vote du public que par un Jury de 13 experts.

Nous avons interrogé les membres du jury de « Fintech de l’année 2016 » pour en savoir plus sur leur parcours et les raisons pour lesquelles ils soutiennent ce concours innovant.

Merci de vous présenter en quelques mots :

Muriel BARNÉOUD, j’ai dirigé Docapost, la filiale numérique du groupe La Poste jusque début 2017, je suis actuellement en charge de la politique RSE et satisfaction client du Groupe Laposte. Je suis également la maman de deux millenials.

Pouvez-vous nous présenter également votre structure :  

Docapost est une filiale du Groupe La Poste. Elle propose à ses clients, entreprises, institutions, administrations… la transition numérique de leurs flux et process sensibles (RH, Finances, Relation clients) dans un univers sécurisé. Docapost emploie 4500 personnes principalement sur le territoire français.

La direction de l’Engagement Sociétal du Groupe la Poste anime et coordonne l’ensemble des politiques des Branches du Groupe dans les domaines environnementaux (énergie, carbone, déchets…) et sociétaux (satisfaction clients, achats responsables…).

Pourquoi soutenez-vous le concours Fintech de l’Année 2016 ?

La Fintech me paraît essentielle et emblématique de la révolution qui est à l’œuvre et qui chahute notre économie traditionnelle, or la part est encore belle aux acteurs des objets connectés ou aux industries, en gros à ce qui se voit. Je trouve important de mettre en valeur ce qui se voit moins mais qui est d’une puissance au moins équivalente pour la société de demain.

Quelle thématique Fintech vous tient le plus à cœur ?

La thématique qui me passionne actuellement est celle qui mixe les secteurs économiques. Je suis convaincue que la valeur et la puissance du digital sont démultipliées lorsqu’il permet d’établir des synergies entre des secteurs plutôt silotés jusque-là, par exemple l’univers financier et l’industrie.

En tant que membre du Jury, quel type de startup ferait pour vous le gagnant idéal ?

Question difficile ! J’aime beaucoup le mix de la blockchain et de l’énergie…et les startups de l’inclusion au sens large (crédit, dons…) me touchent également beaucoup… sans doute mes nouvelles attributions.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE