6 bonnes raisons d’investir dans le crowdfunding immobilier

Investir dans le Crowdfunding immobilier

Dernières modifications le jeudi 16 février 2023, 11:13

Le crowdfunding immobilier est l’une des stratégies d’investissement dans l’immobilier qui a actuellement beaucoup de succès. Cette branche du financement participatif consiste à regrouper plusieurs investisseurs afin qu’ils prêtent une somme d’argent à un promoteur immobilier ou un porteur de projet qui en a besoin sous forme d’obligations. Ce dernier va mener à bien son projet puis rembourser et distribuer le bénéfice aux participants. Cette alternative plutôt récente à l’immobilier en direct présente de nombreux avantages non négligeables.

Pourquoi investir dans le crowdfunding immobilier ? Voici six bonnes raisons de vous laisser tenter. Les chiffres issus du bilan de l’année 2022 n’étant pas encore publiés, ce sont ceux  issus du baromètre annuel 2021 du crowdfunding immobilier [1], dernières données fiables connues sur le sujet, qui sont cités.

1.  Le crowdfunding immobilier est l’une des stratégies d’investissement qui comporte le moins de risques

Le crowdfunding immobilier affichait un taux de défaut de remboursement de 0,09 % en 2021. Les dangers apparaissent donc très faibles au premier coup d’œil, mais ce n’est pas pour autant qu’ils n’existent pas. 

Quels sont les risques du crowdfunding immobilier ? Ils se concentrent surtout au niveau des retards de remboursement. En effet, si un chantier se déroule mal ou connaît des difficultés d’approvisionnement, par exemple, les investisseurs seront remboursés plus tard que la date prévisionnelle. Cela peut parfois être bénéfique puisque le taux de rentabilité continue d’évoluer pendant cette période, mais il se peut aussi que le promoteur ne puisse plus régler la note, les frais se révélant finalement trop élevés à cause du retard accumulé.

Il faut savoir que le taux de retard moyen inférieur à six mois atteignait les 4,76 % en 2021 et celui supérieur à six mois était de 6,61 %. Mieux vaut donc veiller à bien choisir son projet et être certain de ne pas avoir besoin de la somme investie.

2.  Un taux de rentabilité très élevé qui encourager à investir via le crowdfunding immobilier

Quel taux de rendement pour le crowdfunding immobilier ? Pas moins de 9,21 % de rendement annuel en 2021 ! Et 2022 connaît une légère progression avec un taux de 9,49% selon les estimations d’HelloCrowdfunding. Avec une telle performance, le crowdfunding immobilier est l’une des stratégies d’investissement qui présente le plus important taux de rentabilité potentielle. A titre de comparaison, voici les taux de rendement 2021 de quelques autres stratégies d’investissement :

  • Un investissement dans une SCPI (société civile de placement immobilier) peut rapporter entre 4,5 % et 6 % de rendement annuel.
  • La rentabilité d’un viager est généralement comprise entre 5 et 8 %.
  • Un bien en location situé en France rapporte en moyenne de 5,9 % par an.


C’est donc tout naturellement que cette méthode séduit aisément les particuliers qui souhaitent faire fructifier leur épargne. Certains projets promettent même des taux de rendement à 11 %. Pour pouvoir en profiter, il faut avant tout être réactif car les promoteurs ou les porteurs d’un projet rentable obtiennent généralement leur financement en quelques secondes. Si les plateformes sélectionnent les projets qu’elles souhaitent présenter, il est essentiel de réaliser quelques vérifications afin de limiter les risques.

3.  Le délai des projets de crowdfunding immobilier est assez court

21,2 mois, c’est le temps moyen des projets proposés dans le cadre d’un crowdfunding immobilier. Un temps qui est important puisque c’est à la fin de ce dernier que les investisseurs pourront récupérer leur mise ainsi que le bénéfice réalisé. Il faut savoir que la somme engagée dans un projet est bloquée jusqu’à la fin de ce dernier. Il est impossible de la reprendre avant la date indiquée. Celle-ci peut d’ailleurs être retardée si le projet ne se déroule pas comme prévu initialement.

En comparaison avec d’autres stratégies d’investissement immobilier comme la SCPI, les délais sont très courts. Les projets de crowdfunding sont le plus souvent compris entre 18 et 24 mois, tandis qu’un investissement en SCPI prendra entre 8 et 10 ans minimum.

21,2 mois : c’est le temps moyen des projets proposés dans le cadre d’un crowdfunding immobilier.

4.  L’investissement via le crowdfunding immobilier est en fort développement

Le  crowdfunding immobilier est en forte croissance. En France, le montant des collectes, soit la somme que misent les investisseurs, a quasiment doublé en 2021 pour atteindre les 958 millions d’euros au total. En un an, le nombre de projets a grimpé de 81 % pour atteindre les 1 065.

Les chiffres montent, tout comme le nombre de plateformes disponibles pour investir.

En 2022, on compte sept principaux sites, mais ils sont 26 à être actifs en France. Quel est le meilleur site ou plateforme de crowdfunding immobilier ? Pour les investisseurs, l’objectif n’est pas de trouver la meilleure plateforme mais de repérer les plus fiables, inscrites à l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) afin d’y répartir leurs économies et d’investir via le crowdfunding immobilier. Plus elles seront nombreuses, plus les risques encourus seront limités puisque si l’une d’entre elles ferme, seulement l’argent qui y a été investi sera – potentiellement – perdu.

5.  Une possibilité d’investir via le crowdfunding immobilier de petits montants

Quel montant investir en crowdfunding immobilier ? Le ticket d’entrée qui se retrouve le plus souvent sur les plateformes de crowdfunding est égal à 1 000 euros. Mais certaines plateformes le baissent à 100 euros et d’autres même à 1 euro. Ainsi, de nombreux particuliers qui possèdent une petite épargne et qui souhaitent en faire fructifier une partie peuvent tout à fait être éligible au crowdfunding immobilier.

C’est une bonne nouvelle pour les investisseurs prudents qui souhaitent jouer sur la diversification des obligations pour atténuer les risques en crowdfunding immobilier. Par exemple, sur une somme de 10 000 euros, ils ont la possibilité de miser 1 000 euros sur 10 projets différents plutôt que de tout investir dans un seul. De cette manière, si l’un des projets est un échec ou si l’un des promoteurs fait faillite, la perte sera moins lourde. Cet aspect atténue encore les risques du crowdfunding immobilier et permet de rassurer certains profils d’investisseurs.

6.  Une fiscalité avantageuse des intérêts issus du crowdfunding immobilier

Si le taux de rentabilité du crowdfunding est intéressant, en est-il de même pour la fiscalité de cette méthode d’investissement ? Finalement, quelle fiscalité pour le crowdfunding immobilier ? Sachez qu’elle est égale à celle appliquée aux dividendes et aux plus-values sur valeurs immobilières. L’imposition sur les bénéfices réalisés est donc de 30 %.

Après avoir pris connaissance de tous ces éléments, êtes vous finalement plutôt crowdfunding ou achat immobilier ?

Découvrez d’autres possibilités d’investissement :


Sources :

[1] https://blog.fundimmo.com/barometre-crowdfunding-immobilier-2021

Bienvenue sur hello-finance.com

Marielle Ménard, créatrice de contenus pour hello-finance.com.