Interview de Jonathan J. Attia, Directeur de l’Observatoire Deep Law for Tech

0
210

Deep Law for Tech (DL4T), initiative unique en Europe qui réunit chercheurs, entrepreneurs et politiques autour des enjeux juridiques des deep technologies, organise sa première matinale de travail, le 8 octobre prochain, de 8h30 à 12h, au Palais Brongniart-Paris. Les échanges tourneront autour du thème de la techno-normativité. Hello Finance est allée à la rencontre de Jonathan J. Attia, Directeur de l’Observatoire DL4T.

 

Présentez-nous l’Observatoire DL4T? 

L’observatoire est l’un des trois piliers fondamentaux du projet DL4T. Celui-ci a pour ambition de participer à la connaissance et la construction des normes techniques qui émergent en miroir des standards technologiques : la « deep law ». L’ingénierie juridique est appréhendée comme un catalyseur du progrès technique, au service de son déploiement industriel.

DL4T défend une démarche pragmatique, incarnée dans une recherche sur le terrain, en lien avec les problématiques des acteurs. L’observatoire est l’expression de cette volonté : lieu d’échange et de partage entre l’Université et l’entreprise, il offre un terrain de collaboration inédit sans la perspective de construction de ce droit nouveau.

L’observatoire procède donc d’une double dynamique : ouvrir la recherche fondamentale en droit aux problématique de terrain ; permettre à l’entreprise d’investir le champs de la techno-normativité grâce à une recherche de pointe, reposant sur un réseau d’entreprises proactives.

 

Qui peut y adhérer et pour quels bénéfices? 

L’observatoire Deep Law for Tech est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’écosystème deep tech à la recherche d’un savoir juridique de pointe et désireux à leur tour de devenir des acteurs de la techno-normativité. L’adhésion à l’observatoire permet d’accéder aux événements DL4T, aux travaux de recherches de ses équipes (veilles juridiques, travaux de terrain au travers des Bulletins DL4T), ainsi qu’aux webinaires de formation et reverse speech mensuels.

Être membre de l’observatoire assure également une visibilité aux entreprises partenaires et offre un accès privilégié à notre réseau.

 

Que peut-on attendre de la matinale DL4T du 8 octobre prochain? 

La matinale DL4T est la première rencontre de l’écosystème blockchain et IA. Cette matinale offre une plateforme d’échange unique aux juristes et techniciens : aux côtés de l’équipe de juristes niçois, les représentants d’IBM, Deloitte, PwC, Talium, Blockchain Partner, SIA Partner ou encore Consensys.

Parmi les thématiques abordées :

  • les interactions entre l’innovation technique et l’environnement juridique du point de vue de l’entreprise,
  • le marché de la techno-norme,
  • la standardisation et l’interopérabilité comme vecteurs de l’industrialisation de la blockchain,
  • ainsi que la convergence des technologies – quand l’Intelligence artificielle rencontre la blockchain.

Au programme de la matinale : keynotes, tables rondes et networking.

Contrairement à d’autres initiatives visant à réunir l’écosystème blockchain, la Matinale DL4T est la première à viser un spectre plus large de technologies en croisant la blockchain et l’intelligence artificielle. Une attention particulière sera accordée au rôle de l’innovation juridique dans le développement à l’innovation technique.

Inscriptions : https://eventbrite.dl4t.org

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE