Lingua Custodia remporte la 2ème place des Fintech Awards Luxembourg 2018

0

            Le 20 juin dernier s’est déroulé le Fintech Awards Luxembourg 2018, un événement auquel a participé Lingua Custodia, la seule Fintech experte du Machine Learning appliquée à la traduction financière.

Lors du Fintech Awards Luxembourg 2018, 15 startups ont été sélectionnées parmi 167 candidats venant de 46 pays. La startup Lingua Custodia, labellisée par Finance Innovation, a remporté la deuxième place ! Retour sur cet événement avec son Président, Olivier Debeugny.

Le machine learning appliqué à la linguistique financière

« J’ai travaillé 18 ans dans la finance et vécu la crise financière de 2007/2008 qui a drastiquement élevé le niveau d’exigence de transparence des régulateurs et des investisseurs. En particulier, la transmission des informations doit se faire plus rapidement et dans leur langue auprès des investisseurs. Il en résulte des besoins accrus de traductions pour toutes les institutions financières. C’est avec l’objectif de résoudre ces problématiques que j’ai créé Lingua Custodia », affirme Olivier Debeugny, Président de Lingua Custodia.

Créée en 2011, Lingua Custodia simplifie la vie des institutions financières en leur proposant des moteurs de traduction automatique spécialisés. La société met à disposition de ses clients deux options de traduction automatique : une solution de traduction automatique pour les documents spécifiques (rapports annuels, document de référence, prospectus de fonds, commentaires de gestion, rapports de recherche macro-économique, recherche actions …) et une solution de traduction automatique personnalisée.

Lingua Custodia propose également une option de traduction « finalisée » afin d’offrir un service plus rapide et meilleur marché. Cette solution consiste pour des post-éditeurs sélectionnés et référencés à revoir et amender la traduction automatique générée par les moteurs. « Grâce au Deep Learning, nous entraînons des moteurs de traduction automatique dans les domaines linguistiques spécifiques à l’industrie financière et nous les ré-entrainons constamment. Ils sont donc de plus en plus performants avec le temps », ajoute Olivier Debeugny.

Lingua Custodia, lauréate au Fintech Awards 2018

Le Fintech Awards 2018 Luxembourg, organisé par KPMG et la LHoFT s’est déroulé le 20 juin dernier. Ce concept permet aux startups participantes de bénéficier d’une référence et d’une grande visibilité tout en contribuant au renforcement de l’écosystème Fintech du pays. A cette occasion, seules 15 startups, dont fait partie Lingua Custodia, ont eu la chance de présenter leur projet devant le ministre des Finances luxembourgeois et plus de 200 experts. « Nous ne retenons de cet événement que de bons moments, de l’annonce de notre sélection pour participer aux pitchs jusqu’aux résultats, une phase exaltante où je tenais toute l’équipe informée à Paris heure après heure », précise Olivier Debeugny.

La startup Lingua Custodia, labellisée par Finance Innovation, a finalement terminé en 2ème position et a ainsi remporté une place durant 3 mois dans l’incubateur Technoport à Luxembourg. « Cette deuxième place a été un catalyseur pour nous, elle nous a permis d’être accompagné localement au Luxembourg – par l’équipe de la LHoFT notamment avec l’énergie et l’efficacité qu’on leur connait – et de tester l’appétit des institutions financières luxembourgeoises pour notre offre. Avec succès puisque nous avons maintenant plusieurs clients dans le Grand-Duché et nous cherchons activement à recruter un directeur ou directrice pour l’ouverture imminente d’un bureau local ! Nous suivions de très près le Luxembourg avec l’idée de nous y installer à moyen terme, cet Award a été le booster dont nous avions besoin pour accélérer », indique Olivier Debeugny.

De nombreux projets en cours et à venir

En attendant, la Fintech poursuit ses efforts de recherche et développement pour rester à l’état de l’art en matière de Deep Learning. En 2018, elle a publié deux papiers de recherche conjointement avec le LIMSI-CNRS. Lingua Custodia complète par ailleurs sa gamme de moteurs disponibles en chinois et japonais, les dernières langues développées.

« Nous avons déjà quelques clients en Asie et envisageons d’être présents à Singapour ou Hong Kong dans les 18 mois / 2 ans.  D’ici là, priorité à notre développement européen ! », conclut Olivier Debeugny.

Les inscriptions au Fintech Awards Luxembourg 2019 sont ouvertes ! Les startups ont jusqu’au 30 avril pour candidater. Cette nouvelle édition marque le lancement de la recherche de Fintech exceptionnelles ayant un lien avec le Luxembourg.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE