L’Insurtech Yakman, lauréate du concours Innov’Cup

0

Le 12 décembre 2018, HSBC a annoncé les deux lauréats de la première édition du concours Innov’Cup lancé le 21 octobre dernier en collaboration avec le Pôle Finance Innovation. Ce concours met en valeur les Fintech et Insurtech les plus innovantes dans les domaines du risque crédit et de l’assurance. L’Insurtech Yakman, fournisseur de solutions d’auto-assurance collaboratives et solidaires, a remporté les faveurs du jury.

 

Des solutions d’assurance à vocation collaborative

Yakman a été créée en 2016 par Bertrand Favre et Christophe Neves partis du constat que de nombreux besoins de protection sont aujourd’hui peu ou pas satisfaits par les offres d’assurance traditionnelle. « Yakman porte une vision simple : changer la façon dont les gens gèrent leurs risques en apportant de la transparence, de l’efficacité et de l’usage. Cette vision s’appuie sur 2 innovations majeures : un nouveau modèle de gestion des risques appelé la « solidarité financière » et qui consiste à protéger des communautés de clients par l’intermédiaire d’un pot commun qui va servir à collecter des fonds et régler les sinistres ; une plateforme technologique distribuée en marque blanche et en B2B permettant à ces partenaires de créer des produits d’ « auto-assurance » pour couvrir les besoins de leurs clients », affirme Bertrand Favre, co-fondateur de Yakman.

Cette plateforme permet à des groupes d’amis, passionnés, clients d’entreprises ou encore membres d’association de s’auto-assurer et s’auto-gérer sous un modèle innovant de solidarité. La solution proposée par Yakman s’applique à des besoins de couverture larges et variés : des biens (casse, vol) tels que des équipements sportifs, appareils photos, instruments de musique ; des moments (annulation, report) et notamment des événements, un voyage, un mariage ou bien des frais d’études. Elle peut également venir compléter un contrat d’assurance (sinistre auto, MRH, hospitalisation). « Notre positionnement se veut complémentaire au métier des assureurs sur des besoins non couverts, ou mal couverts par l’assurance traditionnelle. C’est une nouvelle approche des risques et de la relation client dans un schéma assurantiel. Le client final ne paye plus à fonds perdus », ajoute Bertrand Favre.

 

Yakman remporte le concours Innov’Cup dans la catégorie « assurance »

Le concours Innov’Cup organisé par HSBC France et Finance Innovation récompense les Fintech et Insurtech les plus innovantes dans les domaines du risque crédit et de l’assurance. Il s’est déroulé en deux étapes : l’envoi des candidatures jusqu’au 21 novembre puis, la sélection de 12 startups. « La phase de sélection s’est déroulée sur la base du dossier sur lequel nous avons dû beaucoup travailler pour répondre aux exigences fortes qui sont celles d’un groupe majeur comme HSBC. Lors de la finale du pitch il a fallu se surpasser et aller à l’essentiel. J’ai été très impressionné par le nombre et la qualité des profils impliqués dans ce concours. Les questions qui ont été posées ont réellement permis d’aborder le cœur des enjeux que nous portons et auxquels un bancassureur majeur doit répondre », affirme Bertrand Favre.

Les deux lauréats ont été dévoilés lors de la journée Fin&Tech Community le 12 décembre 2018. « Le concours a été un véritable tremplin puisque nous l’avons remporté dans la catégorie « assurances « , permettant ainsi à Yakman de gagner en notoriété, d’accélérer son processus de développement et de toucher les bons interlocuteurs au sein d’HSBC avec lequel nous allons pouvoir construire une belle collaboration grand groupe – startup ».

 

Recruter de nouveaux collaborateurs et poursuivre les collaborations engagées avec les grands comptes

Cette récompense va permettra à l’Insurtech Yakman d’accélérer le déploiement de sa solution BtoB chez ses partenaires mais aussi d’élargir sa mise à disposition sur des comptes de taille intermédiaire et des secteurs qu’elle n’a pas encore touchés. « Nous collaborons déjà avec quelques belles références sur des sujets pilotes et nous ne comptons pas nous arrêter là. La banque et l’assurance sont historiquement très intéressées par nos innovations et nous cherchons des partenaires pour s’ouvrir sur le e-commerce, le retail, les fabricants en leur faisant profiter de nos expertises en matière de gestion de communautés de clients. Nos recherches en économie comportementale via notre partenariat avec le CNRS et nos mécanismes d’incitations innovants contre la fraude accompagnent cette démarche », conclut Bertrand Favre.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE