#Livre: «L’école d’économie française» poursuit son chemin à l’international

0
1436
« L’école d’économie française » poursuit son chemin à l’international.
Après l’attribution du prix Nobel à Jean Tirole, le triomphe éditorial de Thomas Piketty, Un monde de violences, de Jean-Hervé Lorenzi & Mickaël Berrebi, publié aux Editions Eyrolles en juillet 2014, est paru le 16 mars dernier aux Editions Palgrave Macmillan.

Un essai prémonitoire dont le succès commercial -10 000 exemplaires écoulés dans les librairies francophones – lui vaut de paraître aujourd’hui en langue anglaise pour une diffusion au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.
Cette édition anglophone est préfacée par Lord Anthony GIDDENS

A venir : à Paris et Londres
conférence de lancement Jean-Hervé LORENZI & Lord Antony GIDDENS

 

 

A propos de l’édition française

Parmi les premiers livres annonciateurs du ralentissement durable de la croissance de l’économie.

Jean-Hervé Lorenzi dessine un tableau des enjeux de l’économie pour les quinze années à venir : Six contraintes majeures vont désormais déterminer la trajectoire de l’économie mondiale. Trois nouvelles, le vieillissement de la population, la panne du progrès technique, la rareté de l’épargne. Et trois déjà à l’œuvre, l’explosion des inégalités, le transfert massif d’activités d’un bout à l’autre du monde et la financiarisation sans limites de l’économie. Telles des plaques tectoniques, ces pressions vont attiser les foyers de nouvelles ruptures qui ne préviendront pas, ni sur leur date, ni sur leur intensité. Sommes-nous capables de faire face à ces futurs chocs, aux violences qu’ils ne manqueront pas de provoquer ?

En librairie depuis juillet 2014
223 pages, 17 €

« Fluide comme un roman, courageux comme Churchill, inventif comme pas un… »
Erik Orsenna

« À tout moment il y a des petits morceaux d’avenir dissimulés dans le présent. Ce livre les a débusqués et nous les offre, nous permettant ainsi de voir, sinon l’avenir, au moins les lignes de force des prochaines années. Passionnant et éclairant. »
François Lenglet

« Impossible de penser économiquement le monde jusqu’en 2030 sans prendre en compte les grandes ruptures et les grands risques prévus et analysés par Jean-Hervé Lorenzi. »
Hubert Védrine

 

Les auteurs
Jean-Hervé Lorenzi est professeur d’économie à l’Université de Paris Dauphine et président du Cercle des économistes.

 

Mickaël Berrebi est diplômé de l’ESSEC et actuaire

 

Source : CP Eyrolles

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE