Nigeria : la fintech Paystack se lance en levant 1,3 million de dollars

0
721

Spécialisée dans le paiement numérique, la startup a déclaré la clôture de sa levée de fonds, et la mise en place du plan de lancement de ses activités au Nigéria. Elle a pu récolter 1,3 million de dollars US afin de mettre en place une équipe d’ingénieurs à Lagos, développer ses activités de ventes, de marketing, accélérer l’évolution de ses produits et développer sa base clientèle.

Afin de se financer, Paystack a fait appel à un large nombre d’investisseurs au niveau national et international. Parmi ces derniers on retrouve Tencent, Comcast Vetures, Singularity Investments … Le président-directeur général de Paystack, Monsieur Shola Akinlade se réjouit de cette entrée financière. En effet, la société a déjà repéré les principaux obstacles auxquels font face les commerçants africains dans le paiement en ligne et compte relever le défi.

Monsieur Akinlade a par ailleurs déclaré que sa société proposera un produit pour l’ensemble du continent, qui aura pour objectif d’être un catalyseur incontournable de l’économie en ligne. Il a aussi ajouté qu’il voit le produit de Paystack devenir un intermédiaire de paiement au niveau de tous les services existants (commerce électronique, voyages, hébergements …). Reconnaissant le potentiel africain dans le domaine de l’économie en ligne, Shola Akinlade considère Paystack comme le meilleur outil permettant de faire fonctionner les entreprises évoluant dans l’économie en ligne « plus rapidement et plus efficacement ».

L’Afrique est un continent en émergence et la Fintech semble être l’un des nombreux moteurs de ce progrès. Certains y voient même le principal outil du développement du continent. La FinTech deviendra-elle le moteur par excellence du développement économique africain ?

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE