Quel diagnostic faire pour vendre une maison ?

Quel diagnostic à faire pour vendre une maison ?

Dernières modifications le mercredi 5 avril 2023, 2:06

Pour la vente d’une maison, il est obligatoire d’engager un diagnostiqueur immobilier pour faire réaliser les diagnostics immobiliers suivants : diagnostic de performance énergétique, diagnostic amiante, diagnostic plomb, diagnostic termites et diagnostic électrique. Sans la réalisation de ces diagnostics, l’acheteur peut prendre la décision d’annuler la vente. Le vendeur s’expose également au versement de dommages et intérêts aux acquéreurs. Zoom sur les diagnostics pour vendre une maison.

Quels sont les diagnostics pour vendre une maison ?

Si vous envisagez de vendre votre maison, il est important de savoir qu’il existe des diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser. Ces diagnostics visent à informer les futurs acquéreurs sur l’état de votre bien immobilier et les éventuels risques qu’ils pourraient rencontrer en l’achetant. Voici les 4 diagnostics obligatoires à réaliser pour vendre une maison :

  1. Diagnostic de performance énergétique (DPE) : la durée de validité du DPE est de 10 ans. Toutefois, les diagnostics réalisés entre 2013 et 2017 sont à refaire pour attester de la mise à jour des normes.
  2. Diagnostic termites : obligatoire dans les zones à risques délimitées par arrêté préfectoral. L’état relatif à la présence de termites a une durée de validité de 6 mois. S’il expire pendant l’acte de vente, il est indispensable de le refaire.
  3. Diagnostic amiante : obligatoire pour tous les biens immobiliers construits avant le 1er juillet 1997. Cependant, une fois réalisée, il a une durée de validité illimitée.
  4. Diagnostic plomb : obligatoire pour tous les biens immobiliers construits avant le 1er janvier 1949. Pour la vente d’un bien, il doit dater de moins d’un an. S’il atteste qu’il n’y a aucune présence de plomb, il ne sera pas nécessaire de le refaire à la prochaine vente.
  5. Diagnostic gaz : obligatoire pour les installations de plus de 15 ans. Le certificat de conformité doit avoir moins de 3 ans avant la signature de la promesse ou l’acte de vente.
  6. Diagnostic de l’installation électrique : obligatoire pour les installations de plus de 15 ans. Il a une durée de validité de 3 ans en cas de vente et de 6 ans en cas de location.

Le premier diagnostic obligatoire que vous devez réaliser est le diagnostic de performance énergétique (DPE). Il permet d’évaluer la consommation d’énergie de votre logement et d’indiquer sa classification énergétique (de A à G). Cette information est utile pour les futurs acquéreurs qui souhaitent connaître la performance énergétique de la maison qu’ils achètent.

Le diagnostic termites est également obligatoire si votre maison est située dans une zone à risque. Il vise à détecter la présence éventuelle de termites dans votre bien immobilier et à informer les futurs acquéreurs de ce risque.

Le diagnostic amiante est un autre diagnostic obligatoire qui vise à repérer la présence d’amiante dans les matériaux de construction de votre maison. L’amiante est un matériau dangereux pour la santé, et il est donc important de détecter sa présence pour protéger les futurs occupants de votre bien immobilier.

Enfin, le diagnostic de l’installation électrique est également obligatoire. Il permet de vérifier la conformité de l’installation électrique de votre maison et d’identifier les éventuels risques pour la sécurité des occupants.

Ces diagnostics obligatoires sont essentiels pour vendre une maison en toute sécurité et transparence. Assurez-vous de les réaliser avant de mettre votre bien immobilier en vente pour éviter tout litige avec les futurs acquéreurs.

Quels sont les diagnostics facultatifs à réaliser pour vendre une maison ?

En plus des diagnostics immobiliers obligatoires, il existe des diagnostics facultatifs que vous pouvez réaliser pour compléter l’information sur l’état de votre bien immobilier et rassurer les futurs acquéreurs.

  • Diagnostic de la qualité de l’air : il permet d’évaluer la présence de polluants dans l’air de votre maison, tels que les COV (composés organiques volatils), les particules fines, ou encore le radon. Ce diagnostic est particulièrement important si votre maison est située dans une zone à risque, ou si vous avez effectué des travaux de rénovation récemment.
  • Diagnostic de l’installation d’assainissement non collectif : ce diagnostic permet de vérifier le bon fonctionnement de l’installation d’assainissement de votre maison si celle-ci n’est pas raccordée au réseau public d’assainissement.
  • Diagnostic de la surface habitable : il peut être utile pour informer les futurs acquéreurs sur la superficie exacte de votre maison. Ce diagnostic permet de mesurer la surface habitable de votre bien immobilier, en excluant les murs, les cloisons, les escaliers, etc.

Même si ces diagnostics sont facultatifs, il peut être judicieux de les réaliser pour rassurer les futurs acquéreurs et leur donner une information complète sur l’état de votre bien immobilier. N’hésitez pas à en discuter avec votre agent immobilier ou un professionnel du diagnostic immobilier pour déterminer ceux qui sont les plus pertinents dans votre cas.

Quelles sont les conséquences de la non-réalisation de ces diagnostics ?

La non-réalisation des diagnostics immobiliers obligatoires peut avoir des conséquences importantes pour le vendeur. En effet, le vendeur peut être tenu responsable des dommages causés aux futurs acquéreurs si ces derniers n’ont pas été informés de l’état réel du bien immobilier.

En cas de litige, les futurs acquéreurs peuvent demander une réduction du prix de vente, voire l’annulation de la vente. Le vendeur peut également être condamné à payer des dommages et intérêts aux acquéreurs.

Il est donc crucial de réaliser les diagnostics obligatoires avant la mise en vente de votre maison. Ces diagnostics permettent d’assurer la transparence de la transaction et de protéger les futurs acquéreurs contre les éventuels risques liés à l’état du bien immobilier.

En résumé, la réalisation des diagnostics immobiliers obligatoires est une étape importante dans la vente d’une maison. Elle permet d’informer les futurs acquéreurs sur l’état réel du bien immobilier et de garantir la transparence de la transaction. N’oubliez pas que la non-réalisation de ces diagnostics peut avoir des conséquences importantes pour le vendeur, il est donc important de les réaliser avant la mise en vente de votre maison.

Sur les diagnostiqueurs immobiliers, les internautes ont également cherché :

Bienvenue sur hello-finance.com

Marielle Ménard, créatrice de contenus pour hello-finance.com.