Paycar lève 1,3 millions d’euros grâce à BNP Paribas

0
2097

PayCar, une alternative au chèque de banque

Depuis mars 2016, Paycar était incubé par l’accélérateur de BNP Paribas (l’Atelier). Pendant les  4 mois où elle a été accompagnée par des professionnels de la banque et des nouvelles solutions fintech, Paycar a noué une véritable relation de confiance et instauré un socle de valeurs communes avec BNP Paribas.

Paycar développe un moyen sécurisé et simple pour assurer l’achat/vente de véhicules d’occasion (voiture, motos, etc…) via une alternative digitale au chèque de banque développée par la BNP Paribas. Cette solution est intéressante dans la mesure où la transaction peut se dérouler en soirée comme durant le week-end sans aucun risque de fraudes. Les utilisateurs sont analysés et validés au préalable par Paycar, les fonds sont sécurisés sur des comptes sous séquestre et le paiement est instantané et irrévocable.

La collaboration active entre startup et grandes entreprises

Paycar offre un service complémentaire pour les particuliers souhaitant vendre ou acheter une voiture d’occasion. Ces derniers pourront profiter d’un accompagnement de BNP Paribas avec le chèque digitalisé, une assurance pour leur voiture (via BNP Paribas Cardiff) et le crédit à la consommation (BNP Paribas Personal Finance).

Cette prise de participation encore minoritaire de BNP Paribas dans Paycar permettra le développement commercial de la startup sur un marché porteur étant donné que l’achat d’une automobile est le deuxième poste de dépense des ménages après le logement.

Pour autant, aucune exclusivité n’est signée entre la grande banque et la startup car BNP Paribas s’est engagé dans le chemin vertueux  de l’open innovation. En effet, l’objectif de BNP Paribas n’est pas d’assurer un retour sur investissement important comme la plupart des fonds d’investissement destinés aux startups (Venture Capital), mais bien d’accélérer la digitalisation du chèque de banque et d’imposer PayCar comme standard de paiement pour la transaction de véhicules d’occasion entre particuliers.

Ce virage est pour la startup et la banque le début d’une nouvelle aventure.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE