Piloter votre activité immobilière et rester connecté avec le terrain, c’est possible !

0

Les problématiques d’une copropriété sont bien connues : réussir à fluidifier la communication entre tous les acteurs de façon à faire avancer la gestion des événements. C’est là-dessus que se concentre Homelinks, comme nous l’explique son fondateur, Franck de Dieuleveult.

Qu’est-ce que Homelinks ?

Une start-up qui anime une plateforme de services pour la gestion immobilière. Les quatre acteurs d’une copropriété sont adressés : les professionnels, dont le syndic ; le conseil syndical ; les particuliers résidents ; les prestataires extérieurs, pour 3 types de fonctionnalités : la gestion des incidents, les sondages concernant les travaux, et l’actualité de la résidence.

Quels avantages pour une copropriété ?

Beaucoup d’efficacité et de réactivité. Pour les syndics, c’est un outil si utile qu’il peut contribuer à fidéliser un personnel d’administrateurs souvent épuisés : en moyenne ils gèrent 50 immeubles ; dans chacun d’entre eux on compte 100 incidents par an. Pour 220 jours ouvrés dans l’année, vous voyez ce que ça donne. Homelinks fait gagner 30 % de ce temps précieux.

Donnez-nous un exemple : quand l’ascenseur est en panne ?

D’abord un résident constate la panne. Il la déclare, en choisissant les destinataires (ici ce sera le gestionnaire de l’immeuble et le gardien). Il ne rédige rien, il coche la case panne d’ascenseur. Il précise que ça concerne les parties communes, ainsi tous les autres résidents savent que la panne est signalée. Il peut ajouter descriptif et photos.

Ensuite le gestionnaire a reçu l’alerte sur son fil d’actualité. Il missionne le prestataire, qui reçoit l’ordre de mission avec tous les détails nécessaires, sur le fil d’actualité de l’appli (ou par SMS ou email).

Enfin le prestataire accepte et cale l’opération sur le calendrier (chacun saura quand l’appareil sera à nouveau fonctionnel). Il envoie sa facture et l’événement est archivé.

Le calendrier peut aussi recevoir et diffuser des événements qui intéressent tout le monde : le début d’un ravalement, ou un déménagement par exemple.

Les utilisateurs ont le choix des destinataires auxquels ils adressent leurs informations, parmi ceux qui sont pertinents. Cela fluidifie la communication et la résolution des incidents en est accélérée. L’information est centralisée, pour éviter les redondances et pour que les process soient rationalisés. Homelinks est une API qui se connecte aux logiciels métier existants.

La gestion des sondages, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de réunir les avis des copropriétaires à propos de dépenses inférieures à 3000 €. Les personnes concernées sont sollicitées par le syndic, et les réponses sont indexées selon l’importance relative des répondants au sein de la copropriété. Nous mettons au point une certification des résultats garantie par une blockchain.

Depuis quand existe Homelinks ?

Nous avons lancé le produit en 2018. Il gère actuellement environ 20 000 lots, et beaucoup d’autres sont en cours de mise en place. Nous nous chargeons de toutes les reprises de données.

Nous cherchons aussi à élargir les services gérés, à créer du contact et du lien entre résidents, avec par exemple des start-up du parking.

Nous mettons en place un partenariat avec la Poste, qui offre de nouveaux services : via Homelinks, on pourra mandater un facteur pour un relevé de compteur, une prise de photo pour constater une fin de chantier, une prise de métrés, une notification d’incident dans les parties communes…

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE