Réassurez-moi, l’Insurtech qui s’attaque au monopole bancaire de l’assurance emprunteur

0
609

Le monopole des banques

L’assurance de prêt est une assurance qu’il est obligatoire de souscrire lors d’un emprunt immobilier afin d’assurer à la banque le paiement des mensualités en cas de maladies, d’accidents ou encore de décès de l’emprunteur. Cette assurance qui concerne tous les emprunteurs représente 8,8 milliards de chiffre d’affaire en 2016, selon une étude de Réassurez-moi.

Lors de l’obtention de l’emprunt immobilier, les banques présentent cette assurance comme un élément non dissociable de l’emprunt. Ainsi, 88 % des emprunteurs souscrivent à cette assurance onéreuse auprès de leur banque et sans se poser de questions.
Cependant depuis 2010, grâce à la Loi Lagarde, il est possible de déléguer son assurance avant la signature du prêt, c’est à dire de souscrire à cette assurance auprès d’une compagnie d’assurance externe à celle de la banque.

Cette loi a été complétée en 2014 par la loi Hamon, qui permet à l’emprunteur de changer d’assurance de prêt au cours des 12 mois suivants l’obtention de son emprunt.
Malgré la mise en place récente de ces lois, elles sont toujours mal connues et les banques, qui ont depuis toujours le monopole du marché de l’assurance emprunteur, n’ont aucun intérêt à en informer leurs clients et à les accompagner dans ce changement. En effet, l’assurance emprunteur est un produit extrêmement margé par les banques qui pallie au manque à gagner dû à la vente de crédits immobiliers à des taux toujours très bas. De plus, les lois ne s’adressaient jusqu’à maintenant qu’aux futurs ou nouveaux propriétaires.

Un marché qui se libéralise

C’est pourquoi les parlementaires ont voté en cours d’année le droit à la substitution annuelle. Ce droit est déjà valable pour les offres de prêt immobilier émises à partir du 22 février 2017, et s’appliquera l’ensemble des prêts à partir de 2018, soit environ 8 millions de contrats concernés dont le montant des cotisations a atteint 8,8 Md€ en 2016, selon la FFA. Cet amendement a deux objectifs : continuer, après la mise en place de la loi Hamon, de permettre aux acteurs indépendants de se positionner dans un marché largement dominé par les groupes bancaires, et accroître la concurrence entre ces acteurs afin que les emprunteurs puissent choisir le meilleur contrat d’assurance de prêt.

A partir du 1er janvier 2018 donc, cette nouvelle loi Bourquin va permettre à tous les emprunteurs de changer leurs assurances de prêt chaque année à date d’anniversaire, autrement dit à date d’échéance de leur contrat d’assurance en cours, et ce sur toute la durée de leur prêt immobilier. Cet amendement qui concerne donc l’ensemble des emprunteurs va libéraliser le marché de l’assurance emprunteur. Selon une étude de Réassurez-moi, les emprunteurs auront la possibilité de réaliser en moyenne 6 000€ d’économies sur leur emprunt immobilier en déléguant leur assurance de prêt à une autre compagnie d’assurance que celle de leur banque.

Réassurez-moi, une insurtech en pleine croissance

Réassurez-moi est une start-up innovante de l’Insurtech, créée en 2013, qui compte 205 000 visiteurs uniques par mois. Ce courtier d’assurance de prêt immobilier révolutionne le secteur de l’assurance de prêt en proposant une plateforme 100% digitale et un outil de comparaison des offres ultra performant. Sa croissance exponentielle ainsi que sa technologie performante leur a permis d’intégrer l’accélérateur du boncoin en mars 2017 afin de bénéficier de l’expertise d’une entreprise française de renom. 

Le fondateur Antoine Fruchard a créé son entreprise pour s’attaquer au monopole bancaire et aux prix exorbitants concernant l’assurance emprunteur : courtier 100% indépendant, Réassurez-moi compare les offres de plus de 16 assureurs en quelques secondes et propose le contrat le plus adapté selon le profil de chaque emprunteur. Le service client, équipe disponible et efficace composée d’experts, accompagne personnellement et gratuitement chacun de ses clients dans toutes les étapes de la délégation d’assurance, de l’obtention du nouveau contrat d’assurance à la résiliation de l’ancien contrat. 96% des clients, selon Avis Vérifiés, recommandent leur service.

En plus de permettre à leurs clients de réaliser de belles économies et d’ainsi augmenter leur pouvoir d’achat, Réassurez-moi améliore quotidiennement sa technologie. Ainsi, la startup lance pour la fin d’année 2017 son Switching Service, qui permettra aux clients de résilier son assurance emprunteur auprès sa banque en un clic, leur évitant ainsi la rédaction et les échanges de courriers. Une belle avancée technologique pour faire face à la loi Bourquin et répondre efficacement aux nombreux propriétaires qui vont en profiter pour changer leur assurance de prêt.    

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE