RegTech, la technologie avant tout

0
Source : Finance&Strategy

par FINWEDGE

Depuis 2009, les sanctions financières prononcées contre les banques ont atteint 321 milliards de dollars (dont 37% pour les banques européennes), selon le Boston Consulting Group. Il n’a donc pas fallu longtemps à la nouvelle génération d’entrepreneurs pour s’interroger sur les possibilités offertes par ce contexte pour créer de nouvelles offres qui évitent aux banques la noyade règlementaire.

Ainsi, les RegTech en France et ailleurs ont profité de ces sanctions pour se faire connaître et prendre des parts de marché aux acteurs traditionnels que sont les grands éditeurs de logiciels et les cabinets de conseil qui ont développé leurs propres technologies. L’expérience client a pris le pas sur des modèles de business développement rigides et lourds qui n’avaient pour but que de maîtriser le client et non de l’aider purement et simplement au regard d’une règlementation prégnante.

Cette tendance n’est d’ailleurs pas prête de s’arrêter : après l’entrée en vigueur en 2018 des règlementations PRIIPs, MiFID2, RGPD, IDD, DSP2, se profilent déjà Fundamental Review of the Trading Book (FRTB), Anti-Money Laundering Directive 5 (AMLD5), Alternative Investment Fund Managers Directive (AIFMD2) ou encore Network and Information Security Directive (NISD). Dans leur rapport « Regulatory Divergence: Costs, Risks, Impacts – BIAC » co-publié en février 2018, la Fédération internationale des experts-comptables (IFAC) et le Comité consultatif économique et industriel auprès de l’OCDE (BIAC) estimaient le coût annuel mondial de la mise en conformité avec les nouvelles réglementations à environ 780 milliards de dollars, soit en moyenne 5% à 10% du PNB des institutions financières.

Les RegTechs – groupe dans lequel s’insère Finwedge – ont ainsi développé des solutions innovantes qui permettent aux institutions financières de disposer d’une analyse fine de leurs données ainsi que de répondre aux obligations de reporting imposées par chaque régulateur national, sans prendre en compte la mise en place de nouveaux contrôles inter-états incorporés à la taxonomie XBRL (eXtensible Business Reporting Language).

La technologie développée est le plus souvent celle du Cloud et les technologies de traitement de données et d’aide à la décision offertes par les outils de l’intelligence artificielle. Les besoins exprimés par les institutions financières sont très spécifiques et requiert une connaissance fine des techniques d’évaluations financières. Lorsque l’on parle de RegTech, l’on parle d’entités capables de comprendre les besoins du métier de la Finance et de les résoudre grâce à l’utilisation de technologies innovantes et non le contraire. Face à la révolution du SaaS, les grands éditeurs n’ont eu d’autre choix que de s’adapter. C’est ainsi que le marché des éditeurs de logiciels fut le théâtre de nombreux rachats autour de 2010. Citons en vrac SAP, qui a racheté Concur (2014) et SuccessFactors (2011), Oracle qui a acquis Hyperion (2007). À cette époque, dès qu’un petit éditeur innovant sortait de terre, il se faisait racheter par Oracle ou SAP. Ce qui permettait aux premiers de valoriser leur innovation au prix fort et aux seconds de continuer à exister.

Aujourd’hui les RegTechs et les grands éditeurs de logiciels communiquent autour de nouvelles technologies destinées à transformer les métiers de la Finance. Les écosystèmes se développent et les stratégies d’open innovation s’intègrent directement dans les lignes stratégiques des grandes banques et autres institutions financières. Les petits éditeurs innovants que sont les RegTech se rendent compte du potentiel de leurs sociétés et souhaitent désormais conserver le plus longtemps possible leur technologie.

Qu’attendre des nouveaux développements chez Finwedge?

WedgeFunds est une solution SaaS d’administration de fonds alternatifs (notamment Private Equity) intégrant un module de Waterfall qui offre un niveau de granularité inédit sur le marché de la gestion d’actifs alternatifs. Les données sont maitrisées et centralisées grâce à un process de data cleaning et data lineage qui aide à fournir une visibilité sur le pipeline d’analyses et simplifie le traçage des erreurs jusqu’à leurs sources. La réalisation des reportings réglementaires et tableaux de bord investisseurs sont à portée de clic et les données sont justes et identifiables à tout moment dans le cadre du Datamart dédié.

WedgeFunds est une solution flexible et intuitive qui satisfait les besoins en données financières pertinentes requis par l’ensemble du secteur du non-coté, de la société de gestion à ses multiples investisseurs. Conçue par des experts de la Finance pour des exécutives en charge de l’administration de la vie de leurs fonds en gestion, il s’agit d’une solution innovante développée sur mesure.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE