“Sival, ou le financement participatif en actions négociables au service de l’industrie”, par Arnaud-Cyprien Nana Mvogo, CiiB

0

Comment renforcer les liens entre l’épargne et les territoires ?

La société CiiB, labellisée en novembre 2015 par le pole Finance Innovation, veut prouver que le financement participatif peut aider au renforcement des PME françaises.

Le métier originel de CiiB, né dans les années 1980, est l’introduction de TPE et PME en bourse. Cette fonction, appelée “listing sponsor”, a amené CiiB à penser le concept de liquidité des PME non cotées.

En développant, d’une part, le logiciel TrACtion (gestion électronique de back office titres), et, d’autre part, le Carnet d’Annonces (bourse privée électronique interne à l’entreprise), CiiB repousse les limites du concept de bourse. C’est ce qui a valu à CiiB la reconnaissance du pole de compétitivité Finance Innovation. Et en ajoutant des prestations d’ingénierie financière, de valorisation, de formation du dirigeant à la finance,  et de communication financière à ce logiciel Traction et à ce Carnet d’Annonces, c’est bien d’une offre complète à destination des PME visant la liquidité dans le non coté (via le Carnet d’Annonces de CiiB), ou en bourse (via Euronext), qui est proposée.

C’est cette offre qui a intéressé la fonderie Sival.

Sival est une fonderie d’aluminium, basée à Eu – le Tréport (Normandie), et qui produit des pièces de précision pour l’industrie aéronautique et le transport ferroviaire. Cette PME industrielle, de 119 salariés et qui réalise un chiffre d’affaires de 8.1 millions d’euros, a décidé de renforcer ses fonds propres par augmentation de capital, afin de mieux sécuriser son futur.

Où est ce que l’histoire de cette PME née dans les années 60 pouvait croiser celles des techniques financières telles que le financement participatif en actions négociables, si ce n’est au sein du Palais Brogniart ?

Car c’est bien le pole de compétitivité Finance Innovation qui a décidé d’accueillir une réunion de présentation de Sival, au coeur de la capitale. En effet, si le carnet d’Annonces de CiiB permet à n’importe quel épargnant français d’acheter des actions de PME non cotées, en ligne, via son site web www.ciib.fr, une rencontre physique permet aussi d’échanger avec le dirigeant. La tendance “phygitale” que l’on observe dans le commerce concerne aussi la finance !

Du coup, lors de la réunion d’information qui s’est tenue au sein du pole Finance Innovation ce mardi 4, décembre 2018, le dirigeant de la société Sival, Mr Lionel Vicq, a pu présenter le travail de redressement de son entreprise (entamé en 2015), parler de ses produits et de ses clients, ainsi qu’exposer sa stratégie. CiiB a également mentionné le fait que son augmentation de capital, sur le carnet d’Annonces, avait pour perspective future une introduction en bourse, en bonne et due forme, probablement sur Euronext Access ou Euronext Growth. En effet, on trouve déjà de nombreuses PME, voire quelques TPE, sur ces deux marchés d’Euronext. Cette réunion d’information n’était pas la seule. Les épargnants Normands et Picards ont déjà pu assister à une précédente session au cœur du territoire de Sival, auprès de la “communauté de communes des Villes Soeurs”, à Oust Marest, le 16 novembre 2018 dernier.

Les français détiennent une épargne abondante.les enquêtes le montrent.  Mais ces mêmes enquêtes montrent aussi que cette épargne  n’irrigue pas suffisamment les entreprises et le territoire. Pourtant, les TPE et PME voulant devenir des ETI puis des grands groupes un jour auraient bien besoin de renforcer leurs fonds propres, notamment grâce à cette épargne de proximité. De même, et en dépit de la très récente reprise de la hausse des taux, l’environnement financier actuel se caractérise surtout par des taux extrêmement bas, qui offrent des rendements médiocres, quand ils ne sont pas nuls, pour l’épargne investie en produits financiers. L’existence de nombreuses PME à financer, comme Sival, face à la persistance de l’existence d’une épargne volumineuse et mal rémunérée, interpelle. Le Carnet d’Annonces de CiiB, bourse privée électronique interne à chaque entreprise et marche pied vers la bourse, veut résoudre cette contradiction. L’augmentation de capital de Sival, à laquelle chacun peut souscrire (il y a 40 000 actions à 12,50 € l’unité), est un premier jalon sur la route du retour à un actionnariat populaire régional développ, grâce à CiiB et grâce à l’écosystème porté par le pole de compétitivité Finance Innovation.

Arnaud-Cyprien Nana Mvogo

CiiB

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE