Soldo, la fintech tournée vers la famille

0
3074

Le marché des fintech est en perpétuelle évolution. La concurrence est rude mais de nouveaux business models arrivent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de Soldo, solution qui durant 18 mois est restée tapie dans l’ombre.

Une fintech pour faciliter le paiement comme il y en a beaucoup

Soldo est une banque avec licence de monnaie électronique comme ses congénères fintechs. De ce fait elle propose un compte prépayé associé à des cartes de paiement, le tout géré par une application mobile robuste. Soldo ambitionne donc de devenir une banque secondaire facilitant la consommation de ses clients au quotidien. Elle s’est positionnée sur le marché des familles qu’elle a estimé mal desservi par les banques traditionnelles.

Positionnée sur le compte bancaire pour les familles

Soldo souhaite améliorer au sein des familles la gestion des finances personnelles. Elle propose un compte commun, où chaque membre de la famille aura une carte bancaire (cela peut s’étendre au personnel des familles aisées). Le point fort de cette application réside dans le système de contrôle avec une personne titulaire qui pourra donner des autorisations différentes suivant les cartes bancaires (retraits sur les automates, paiements sur internet, utilisation à l’étranger, plafonds de dépense, etc.)

Soldo est une fintech britannique mais elle vise à s’implanter en Europe continentale. Dès le début elle se lancera en Grande-Bretagne mais aussi en Italie (pays d’origine du fondateur). Elle souhaite aussi conquérir de nouveaux marchés et décliner son offre aux entreprises. Elle souhaite aussi conquérir une clientèle de niche en offrant des services sur mesure adaptés à leurs besoins. Le potentiel dans le milieu des familles aisées et des entreprises où le personnel a des frais de déplacement et de fonctionnement sont réelles. En somme, Soldo a la capacité de répondre aux insuffisances des offres des banques classiques.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE