Standard Bank acquiert Fireplay et se lance dans la Fintech

0
691

En suivant l’exemple de leurs cousines occidentales, les banques africaines se lancent elle aussi dans la Fintech. L’exemple le plus récent qui se présente à nous est Standard Bank qui a annoncée lundi dernier l’achat d’une large partie du capital de la Fintech Fireplay, pour un montant non-dévoilé. Cette dernière est spécialisée dans l’application de nouveaux moyens de paiement mobiles afin de développer des produits innovants.

Le partenariat entre Fireplay et Standard Bank remonte à 2014, quand les deux entreprises ont lancé ensemble SnapScan. Cette application de paiement mobile utilisée par des milliers de personnes permet d’acheter des produits en utilisant n’importe quelle banque sud-africaine.

Par ailleurs, Wendy Pienaar, responsable du département Emerging Payement chez Standard Bank a déclaré : « Nous sommes ravis de travailler plus étroitement avec l’équipe de Fireplay et nous pensons qu’il existe une excellente adéquation stratégique entre leurs capacités et la vision de Standard Bank, visant à devenir une banque véritablement universelle, tant en Afrique du Sud que sur tout le continent africain ».

Les banques sud-africaines investissent de plus en plus dans les technologies financières. En effet, entre 2015 et 2016, Firstrand, Nedbank, Barclays Africa et Standard Bank, les quatre plus grandes banques du pays, ont dépensé 2,1 milliards de dollars pour se développer dans le secteur. Ce chiffre représente 15 % de leurs échanges d’exploitations sur les deux dernières années.

La Fintech gagnant de plus en plus de terrain dans le monde bancaire, il est que naturel que les banques africaines suivent la tendance. Par conséquent, on se demande si celles-ci vont émerger pour s’illustrer à une échelle mondiale, et si elles participeront, par le biais de la Fintech, à l’émergence du continent africain.

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE