Start-Up Breakfast #4 — L’anti-pitch de Devenez proprio et Zephyr Solar

0
463

Un peu plus d’un mois après notre dernier rendez-vous matinal, nous avons cette fois été accueillis par la Pépinière 27 dans le 11ème arrondissement pour notre quatrième édition du “Startup Breakfast”. Ayant accueilli plus de 450 projets depuis sa création, dont une centaine actuellement, la Pépinière 27 est la plus grande pépinière privée de France.

Sous la splendide verrière de la Pépinière 27, nous avons retrouvé Julie Dautel co-fondatrice de Zéphyr Solar et Ludovic Laborde, fondateur de Devenez Proprio pour nous partager leur expérience d’innovateurs.

Quand tout part d’un projet extra-universitaire

Julie Dautel, spécialisée en design industriel et arts décoratifs, a co-fondée avec Cédric Tomissi, un camarade de promotion, la startup Zéphyr Solar. L’idée de cette innovation leur est venue à l’esprit lors d’un projet extra-universitaire. La thématique étant alors sur les énergies du futur, les deux amis ont cherché à comprendre les besoins des ONG après un sinistre. Le constat était simple, les générateurs couramment utilisés dans les sites isolés ou sinistrés étaient polluants, bruyants et très énergivores. Autres constats : l’installation des panneaux solaires est chronophage, les dispositifs et outillages requis sont encombrants. Ainsi naît l’idée d’un ballon photovoltaïque déployable : Zéphyr Solar.  Gonflé à l’hélium et maintenu au sol par un câble, le ballon est recouvert de panneaux solaires sur lequel on peut annexer une caméra de surveillance ou une antenne réseau.

Etre entrepreneur : inné ou acquis ?

Ludovic Laborde est un entrepreneur dans l’âme. Sur les dix-huit dernières années, il n’a consacré que la moitié de son temps à une activité salariale. Au cours de sa carrière, Ludovic créé plusieurs entreprises qu’il revend. Lors de sa période “salariale”, il passe par PriceMinister où il « apprend vraiment le web ».  Une aubaine pour cet orléanais qui finit par replonger dans l’entreprenariat en créant : Le Partenaire, un courtier spécialisé dans l’immobilier.

En 2008, le marché de l’immobilier subit les retombées économiques de la crise financière mondiale. L’accès à la propriété devient de plus en plus difficile dû à la réticence des banques à accorder des prêts. De plus, « La France est le pays le plus ferme d’Europe sur l’accès à la propriété ». Et malgré cela,  300 000 personnes par an souhaitent investir dans l’immobilier. Parmi ses clients, nombres d’entre eux ont du mal à constituer le fameux apport tant désiré par les banques pour l’achat d’un bien. Il crée alors Devenez Proprio, dont l’objectif est de mettre en avant le projet des futurs acheteurs sur une plateforme. Famille, amis, voire même futurs voisins peuvent contribuer à la constitution de l’apport sous forme de dons. Plus qu’une plateforme de crowdfunding, Ludovic a pour ambition d’en faire une véritable communauté afin d’ancrer le concept de dons dans la mentalité française, à l’instar de nos voisins britanniques.

Concevoir son marché comme un vecteur d’opportunités multiples

Pour Zéphyr Solar, tout le projet s’est bâti en partant du besoin existant mais latent des ONG, festivals ou encore services aériens. Il ne manquait plus qu’à répondre à ses attentes. L’accompagnement par de grandes entreprises comme Dassault et EDF ainsi que les nombreux prix reçus lors de participation à des concours ont permis d’asseoir leur crédibilité. Et que de prix : Paris-Saclay Invest 2017, 100 jours pour entreprendre 2017, Be a boss Awards 2017,  La France des solutions 2016, concours Total Edhec Entreprendre, VivaTech 2017, Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant 2016 ou encore Switch Up Challenges 2016…

Ludovic, lui, a pris conscience du potentiel du marché grâce à sa première entreprise Le Partenaire. 25 à 30% de ses clients, pour la plupart de jeunes actifs entre 25 et 45 ans avaient du mal à constituer l’apport minimum demandé par les banques qui représente entre 4 000 et 5 000€ pour des propriétés en province.

« Le modèle économique doit comprendre le consommateur final » Ludovic Laborde

« Nous avons participé à beaucoup de concours, peut-être un peu trop » explique Julie Dautel mais relativise tout de suite leur intérêt. Ces nombreux concours lui auront permis d’acquérir une véritable notoriété et de financer par à-coups son entreprise au cours de ces derniers mois. En l’espace d’un an, ils lui ont rapporté l’équivalent de 100 000 € de quoi faire tourner le projet, mais insuffisamment. Parallèlement à cela, Julie, en charge du marketing,  de la communication et de relation client, et Cédric, responsable des aspects techniques et de R&D, ont continué le développement de Zéphyr Solar tout en travaillant en freelance pour d’autres entreprises. Difficile de faire vivre une entreprise de cette manière ! C’est pourquoi Julie et Cédric sont aujourd’hui en pleine levée de fonds et se sont inscrits sur une plateforme de crowdequity Sowefund espérant obtenir les moyens de structurer leur entreprise et commercialiser le produit dont les premiers tests concluants ont eu lieu en avril dernier.

Côté financement, Ludovic ayant déjà fait ses preuves dans l’entrepreneuriat, il a d’abord commencé par utiliser ses fonds propres et a obtenu des aides de la part de la Bpifrance à Orléans. Un avantage selon l’orléanais qui considère les aides en province sont plus faciles à obtenir.

La plateforme Devenez Proprio a nécessité quelques mois de développement pour devenir opérationnelle. Tout à été très vite, ses clients issus de Le Partenaire lui ont tout de suite apporté leur confiance nécessaire à son entreprise. Une forte médiatisation (France Inter, France 5, etc) autour du projet a déclenché « un effet boule de neige » espéré par Ludovic. En 2 ans, Devenez Proprio a présenté 1 500 porteurs de projets et permis de lever 2 millions d’euros facilitant ainsi l’accès à la propriété à 900 personnes.

Les défis futurs : prototyper pour l’un, accélérer pour l’autre

Les prochains mois seront décisifs pour Zéphyr Solar. Ils terminent actuellement leur levée de fonds et souhaitent s’en servir pour effectuer un recrutement de collaborateurs prêts à s’engager pleinement auprès d’eux. « Sans l’humain l’entreprise n’est plus rien ». Julie Dautel souhaite  placer la stratégie à long terme de Zéphyr Solar sur un modèle “leasing”.

Devenez Proprio rêve de changer les mœurs en France et de parvenir à une véritable « communauté du don ». A l’heure actuelle la culture financière en France est loin de la logique du don. Mais rien n’est perdu, comme le prouve le développement de Blablacar, dont le succès de changement d’usage fut possible grâce à une levée de fonds et une campagne publicitaire efficace.

Aujourd’hui, Devenez Proprio est composée de 13 employés, commence à être rentable, et va s’exporter petit à petit en Grand Bretagne. Et « pourquoi pas grâce à une levée de fonds » ? Malgré un conflit juridique qui se profile avec une grand banque qui aurait grossièrement copié son concept, Ludovic ne se méfie pas de la concurrence. Il reste dans une logique de leader par rapport à eux « Vendre son produit sous marque blanche ce n’est pas risqué si on a toujours une longueur d’avance ». Un futur prometteur pour l’homme d’affaire aux multiples projets en tête.

Fiona Breton

https://estimeo.com/

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE