Tripartie automatise les paiements et la résolution des litiges des places de marché

0

Créé en 2018 par Andréas Lambropoulos, Christophe Boucrot et Victorien De Doncker, le tiers de confiance Tripartie annonce la sortie d’un nouveau produit dédié aux places de marché. Cette startup – qui se définit à la fois comme une FinTech et une LegalTech – s’attaque à un problème essentiel des transactions effectuées sur Internet : le manque de confiance et de sécurité. Hello Finance est allé à la rencontre de Victorien, Président de Tripartie.

 

Pourquoi avoir créé Tripartie ?

D’une part, les travailleurs indépendants font face à de nombreux retards et impayés. De leur côté, les clients n’ont pas toujours confiance envers le prestataire, surtout au début de la relation.

D’autre part, près d’une transaction entre particuliers sur trois débouche sur un litige : arnaques au chèque de banque, vols et vices cachés sont malheureusement trop fréquents.

Face à ce constat accablant, nous souhaitions apporter toutes les garanties nécessaires au bon déroulement de ces transactions. Le concept de départ trouve son origine en Angleterre, où les locataires d’appartements peuvent confier leur dépôt de garantie à des tiers de confiance habilités par le gouvernement.

Nous avons donc gardé l’idée d’un tiers à la transaction indépendant et neutre, et l’avons adaptée aux transactions du quotidien : les ventes entre particuliers et les prestations de services.

 

Quels sont les services proposés par Tripartie ? À qui s’adressent-ils ?

Tripartie sécurise ces transactions en bloquant l’argent sur un compte bancaire pendant leur déroulement. Cela évite à l’acheteur de payer directement une personne qu’il ne connait pas et lui permet de vérifier le livrable. Le vendeur est également protégé car il sait qu’il sera payé à échéance.

En cas de litige entre l’acheteur et le vendeur, Tripartie joue son rôle d’arbitre grâce à une procédure innovante et rapide encadrée par des professionnels du Droit.

Notre service prend la forme de deux produits :

  • l’interface de programmation (API) à destination des marketplaces, et
  • l’application mobile à destination des personnes physiques.

 

Concrètement, comment fonctionne l’application mobile Tripartie pour les particuliers et les freelances ?

L’application mobile Tripartie (iOS / Android) est destinée aux particuliers adeptes de petites annonces en ligne ainsi qu’aux « freelances » et « jobbers ». Elle s’utilise en complément des places de marché et sites de petites annonces qui ne comportent pas de système de paiement sécurisé.

L’acheteur ou le vendeur propose simplement à sa contrepartie d’utiliser l’application Tripartie !

 

Pouvez-vous présenter votre nouveau produit, L’API Tripartie pour les places de marché ?

Nous avons effectivement développé une solution unique sur le marché permettant aux marketplaces d’automatiser les paiements et la résolution des litiges utilisateurs.

Rappelons que les places de marché ont l’obligation légale de faire appel à un prestataire de services de paiement (PSP) pour accepter les paiements en ligne. La mise en place d’un tel service est fastidieuse. De plus, les places de marché font face à un manque de confiance critique de la part de leurs potentiels clients.

La solution Tripartie dédiée aux places de marché permet d’économiser un temps précieux au déploiement, d’améliorer la confiance envers la plateforme et de se concentrer sur son cœur de métier.

 

Quels sont vos projets/objectifs ?

Nous avons rejoint le pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION et sommes en cours de labellisation, ce qui permet d’accroitre notre visibilité et de participer à des événements clés sur la Place française.

Nous avons également rejoint la Fédération des Tiers de Confiance du Numérique (FNTC) dans le but de renforcer les garanties procédurales du processus de résolution des litiges de Tripartie, en parallèle des travaux effectués avec notre comité d’experts juridiques.

La prochaine étape sera d’orchestrer une première levée de fonds en vue de renforcer notre équipe de développeurs !

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE