Xavier Latil : « L’impact de la Blockchain pourrait être de même ampleur que celui d’Internet pour l’économie »

0
163

 À quelques jours du lancement de « The Blockchain Day Paris », Hello Finance a rencontré Xavier Latil, CEO de The Blockchain Group, l’organisateur de cette journée dédiée à l’innovation dans la Blockchain.

 

Pouvez-vous nous expliquer la technologie Blockchain?  

La Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. C’est à dire que tout est décentralisé. La Blockchain a fait son apparition en 2008.

En clair, c’est un grand livre qui enregistre des faits, des informations et des transactions, de manière sécurisée, grâce à l’utilisation de procédés cryptographiques. Ces données sont réputées inaltérables, et peuvent être partagées à qui on le souhaite. L’ensemble des données de la chaîne sont distribuées par bloc.

 

Comment imaginez-vous le monde de demain avec cette technologie ?

Tout comme Internet a été le premier réseau non contrôlé par une entité en particulier, la Blockchain est la première technologie d’infrastructure de données totalement ouverte et non contrôlée par une seule entité. Son impact pourrait donc être de même ampleur que celui d’Internet pour l’économie, en faisant tomber pour de nombreux agents économiques les barrières à l’entrée de plusieurs secteurs d’activité.

Le caractère décentralisé de la Blockchain, couplé avec sa sécurité et sa transparence, permet des applications bien plus larges que le domaine monétaire.

On peut classer l’utilisation de la Blockchain en trois catégories :

  • Les applications pour le transfert d’actifs (utilisation monétaire, mais pas uniquement: titres, votes, actions, obligations…).
  • Les applications de la Blockchain en tant que registre : elle assure ainsi une meilleure traçabilité des produits et des actifs.
  • Les smart contracts : il s’agit de programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés.

Les champs d’exploitation sont immenses : banques, assurance, santé et industrie pharmaceutique, supply chain de nombreux secteurs (agroalimentaire, luxe, commerce international, distribution, vins, aéronautique, automobile…), industrie musicale, énergie, immobilier, vote…

 

Dans quelle dynamique se trouve, selon vous, l’écosystème français ?

Les pays les plus actifs dans la Blockchain sont aujourd’hui des pays comme le Japon ou la Corée.

En Europe, Malte est en train de s’approprier le marché de la Blockchain. Malte a su attirer le plus important marché d’échanges mondial, Binance, qui a quitté Hong Kong et est venu s’installer sur l’île qu’on commence déjà à surnommer « Blockchain Island« .

En France, il y a une vraie volonté gouvernementale de faire de la France la première place d’innovation Blockchain & crypto-actifs en Europe mais nous avons déjà du retard qu’il est possible de rattraper.

Pour Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances, il est nécessaire de professionnaliser les ICOs et leur évaluation, que ce soit par des agences de notation indépendantes, le label AMF, ou d’autres méthodes, afin de favoriser l’adoption du grand public de façon pérenne et sécurisée. La loi Pacte a d’ailleurs été votée à l’Assemblée Nationale dernièrement pour donner un  cadre aux ICOs.

Côté technologie, la France est plutôt bien placée avec notamment l’IRT SystemX qui est un des plus grands lab européens de R&D dans la Blockchain.

Nous voyons chaque jour de nouvelles initiatives naître, que ce soit dans des startups ou dans les grands groupes.

 

Quelle est l’ambition de « The Blockchain Day » ?

The Blockchain Day qui se déroulera le 10 octobre prochain réunira pendant une journée, acteurs de la Blockchain, investisseurs, décideurs et journalistes afin de débattre sur l’impact de la Blockchain sur les industries, mieux comprendre la technologie et les ICOs ainsi que la régulation de ces dernières.

Notre ambition est de contribuer à donner un véritable essor et une meilleure compréhension de cette technologie que l’on nomme déjà la 4ème révolution industrielle.

Blockchain Day Paris sera également le point de départ d’une tournée mondiale qui va se dérouler dans plusieurs villes dont Toronto et Singapour.

 

Quels seront les temps forts de cette journée ?

La journée sera rythmée par des panels et des keynotes.

Pour moi, l’un des plus importants sera celui sur l’industrie des télécoms animé par le GSMA.

Pierre Person, Député de Paris et rapporteur de la mission d’information sur les crypto-monnaies à l’Assemblée nationale, viendra également parler de la place de la France.

Autre panel important, la régulation des ICOs en France avec des intervenants comme Carole Vachet de la direction du Trésor.

 

Un message pour les participants ?

Le message sera assez simple. Le Blockchain Day va permettre aux participants de mieux comprendre l’impact de la Blockchain sur différents marchés et de comprendre les mécanismes des ICOs.

The Blockchain Day  est organisé par The Blockchain Group, une entreprise française dédiée à l’accompagnement des entreprises et des entrepreneurs des technologies Blockchain ainsi que toutes sociétés souhaitant entrer dans cette nouvelle ère.

S’inscrire à The Blockchain Day Paris, 10 octobre 2018, Palais Brongniard

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE